×
127
Fashion Jobs
Publié le
6 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

The RealReal dévoile une ligne d’upcycling en collaboration avec des créateurs

Publié le
6 mai 2021

Allier seconde main et upcycling, c’est le propos fondateur du nouveau projet "ReCollection" initié par la plateforme de mode d’occasion The RealReal. Ce site américain qui se concentre sur le secteur du luxe a sollicité des maisons et des créateurs pour faire naître de nouveaux produits mode à partir de pièces invendues ou défectueuses, issus des stocks dormants de ces marques. Huit griffes ont répondu à ce premier appel: A-COLD-WALL, Balenciaga, Dries Van Noten, Jacquemus, Simone Rocha, Stella McCartney, Ulla Johnson, et Zero + Maria Cornejo.


Veste Dries Van Noten upcyclée - The RealReal


Les maisons partenaires ont donné des articles qui ont ensuite été transformés par un spécialiste de l’upcycling basé à Los Angeles, Atelier & Repairs, qui a également utilisé des courtepointes inachevées pour revaloriser ces vêtements. La première collection issue de cette ligne, qui sera donc suivie d’autres lancements au cours de l’année, comprend 54 pièces uniques (prêt-à-porter femme et homme, accessoires) mises en vente en avril sur la plateforme. Leurs prix oscillent entre 195 et 2.450 dollars. Une partie des bénéfices sera reversée à l’association One Tree Planted.

La fondatrice et CEO de ce site aux 20 millions de membres, Julie Wainwright, estime "qu’avoir un groupe de marques de luxe aussi dynamique se joignant au projet envoie un message très puissant sur l’importance de la circularité, et l’opportunité que nous avons tous de soutenir un avenir plus durable pour la mode". Ce n’est pas la première fois que The RealReal noue des liens avec des griffes: ces deux dernières années, elle a collaboré avec Gucci et Burberry par le biais d’opérations encourageant la revente de pièces de ces maisons, toujours entre particuliers.


Sweatshirt donné par Balenciaga puis revalorisé - The RealReal


La société californienne, qui mise aussi sur un petit réseau de boutiques aux Etats-Unis, a généré en 2020 un chiffre d’affaires de 298,3 millions dollars (245,5 millions d’euros), soit un recul de 6% par rapport à l’année précédente. Dans le détail, les recettes issues de ses activités gérées en direct ont progressé 4%, à 52,6 millions de dollars (43,3 millions d’euros), compensant partiellement une baisse de 8% des revenus du dépôt-vente, qui ont atteint 245,6 millions de dollars (202,18 millions d’euros).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com