Thomas Meyer destitue plusieurs membres du conseil d'administration de Desigual

Desigual tire un trait sur Eurazeo. Après le rachat des 10 % de l’entreprise auparavant acquis par le fonds par le fondateur et PDG, Thomas Meyer, en août dernier, la marque catalane réorganise son conseil d'administration. Une décision stratégique qui a conduit à la destitution de plusieurs conseillers. Uniquement entouré de deux membres qu’il a lui-même choisis, Thomas Meyer a maintenant les coudées franches pour diriger Desigual comme il l’entend.


Siège de Desigual à Barcelone - Desigual

A la suite de la confirmation de la fin de sa collaboration avec Jean-Paul Goude, une information publiée en exclusivité par FashionNetwork.com, Desigual poursuit ses remaniements. Le conseil d’administration de l’entreprise avait été formé en 2014, au moment de l’acquisition par Eurazeo de 10 % du capital de la marque pour près de 300 millions d’euros. L’entreprise veut aujourd’hui couper les ponts avec le fonds français, et Thomas Meyer a pris la décision de modifier sa composition en y intégrant deux membres d’Abasic, la société mère de Desigual : Jorge Ramírez, jusqu’à maintenant secrétaire, et le conseiller fiscal Celso Gomáriz Orozco.

« Le conseil a été modifié à la suite du rachat des 10 % détenus par Eurazeo par Thomas Meyer. Les personnes qui l’ont rejoint sont aussi membres du conseil d’autres sociétés du groupe », a simplement déclaré la compagnie en réponse aux questions de FashionNetwork.com. En parallèle, le fondateur de la marque a destitué cinq membres du conseil d'administration. Les représentants du fonds français sortant, sa dirigeante, Virginie Morgon, et son responsable du développement, Frans Tieleman, ont sans surprise été remerciés.


Intérieur des bureaux de Desigual à Barcelone - Desigual

Desigual a aussi renvoyé les trois conseillers indépendants qui faisaient jusqu’à maintenant partie du conseil. Marcello Bottoli, ex-président de Pandora et dirigeant chez Samsonite et Louis Vuitton, a été le premier à en faire les frais. Pierre Cuilleret, qui occupait aussi le poste de directeur clientèle de Desigual, a également quitté l’entreprise. Fondateur et responsable de la société de téléphonie The Phone House jusqu’à son entrée en Bourse en 2000, le dirigeant est aujourd’hui PDG de Geyser Investments et membre du conseil d’une autre marque de mode, Boohoo. Ils avaient tous deux intégré le conseil en 2014. Enfin, le cofondateur d’Idealista et ex-dirigeant chez Flickr et Google, Bernardo Hernández, a abandonné le siège de membre qu’il occupait depuis 2016 en tant que représentant de la société Solon Inversiones.

Fondée en 1984, la marque catalane avait réalisé un chiffre d’affaires de 963,5 millions d’euros en 2014. Mais depuis, les ventes n’ont fait que baisser pour atteindre 761 millions d’euros en 2017. Au premier semestre 2018, l’entreprise de Thomas Meyer a réalisé un chiffre d’affaires de 323 millions d’euros, en baisse de 14,5 % par rapport à la même période lors de l’exercice précédent.

Depuis quatre ans, Desigual est en plein processus de transformation et de refonte de son offre produit. À l’automne dernier, Alberto Ojinaga a été nommé au poste de directeur général. Les changements actuels au sein du conseil confirment la volonté de Thomas Meyer de composer une équipe de direction réduite et renouvelée. Pour retrouver le succès qui lui avait permis d’approcher le milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2014, Desigual n’a pas d’autre choix que de se réinventer.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversNominationsBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER