×
117
Fashion Jobs

Tiger of Sweden lance une restructuration

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 18 juin 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

IC Group n’arrive toujours pas à retrouver une dynamique de croissance. Tiger of Sweden, l'une des deux marques restantes du groupe danois avec By Malene Birger, a annoncé mardi un plan de restructuration impliquant une réduction de ses effectifs et des fermetures de boutiques.


Tiger of Sweden


Cette stratégie est censée permettre à l’entreprise de « créer une marque plus compétitive, agile et centrée sur le digital ». Les mesures de réduction de coûts vont entraîner des charges exceptionnelles d’environ 1,33 million d’euros pour l’année fiscale 2018/19, destinées à payer des indemnités de licenciement et des coûts relatifs aux fermetures de magasins.

L’entreprise affirme que les économies réalisées sur l’exercice 2019/20 devraient permettre de compenser ces charges exceptionnelles. Le groupe compte ramener Tiger of Sweden « au niveau de performance des années précédentes aussi vite que possible ».

Le groupe scandinave a également fait savoir que la marge d'Ebit avant charges exceptionnelles devrait désormais se situer à 0, au lieu des 1 ou 2 % annoncés auparavant. Les bénéfices de Tiger of Sweden devraient accuser « une nette récession » au lieu de la  « légère baisse » prévue.

Qu’entend l’entreprise par « nette récession » ? Aucun chiffre n’a été avancé, mais les prévisions de chiffre d'affaires en devises locales ont été revues à la baisse. Tiger of Sweden s’attend à un repli de 6 % (une performance relativement meilleure que les - 9 % de l’année dernière) tandis que By Malene Birger table sur - 7 % (contre - 4 % l’an dernier).

En marge de la présentation de ce plan de rationalisation, IC Group a annoncé la décision de son président Peter Thorsen de ne pas se représenter à la tête de la compagnie lors de l’assemblée générale de septembre. Au banc des actionnaires, Kirk & Thorsen a annoncé son intention d’accepter une offre de rachat de ses 373 855 parts dans le groupe émise par Friheden Invest. Ce dernier possède déjà 77 % des actions d'IC Group et veut ainsi en prendre le contrôle total.

Président depuis 2017, Peter Thorsen a eu pour mission de mettre en œuvre « la nouvelle stratégie » du groupe visant notamment à décentraliser ses activités pour faire de chaque marque une entité indépendante. Une tâche qu’on peut considérer comme menée à bien puisqu'IC Group ne possède plus que deux marques aujourd’hui, s'étant séparé de Peak Performance en avril 2018 et de Saint Tropez en janvier 2019.

Peter Thorsen pourrait ne pas rompre totalement ses liens avec IC Group comme le laisse à penser une déclaration de Niels Martinsen, actionnaire majoritaire et membre du conseil : « Je tiens à remercier Peter pour ses immenses efforts dans le processus de transformation. Friheden Invest aimerait qu’il continue à jouer un rôle décisif dans le développement des marques restantes du groupe après avoir quitté son poste de président. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com