×
139
Fashion Jobs
THE KOOPLES
Area Manager - Zürich And South of Germany - w/m/v
CDI · ZURICH
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 80 % Befristet in Spreitenbach ab Sofort
CDI · Spreitenbach
GLOBUS
Chief Sales Officer (Cso) / Mitglied Der Geschäftsleitung (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
VANIDA DANG
Stage Responsable de Zone
Stage · BIENNE
VANIDA DANG
Stage Responsable de Zone
Stage · BIENNE
ESTÉE LAUDER
Customer Service Coordinator (B2B)
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Betriebstechniker/in
CDI · Wohlen
ESTÉE LAUDER
Beauty Advisor Fragrance Brands 80% - Globus Glattzentrum ab September
CDI · Wallisellen
ESTÉE LAUDER
Tom Ford Beauty Advisor 80% Jelmoli Zürich
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Flex (Employé/e de Vente) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESPRIT
Assistant Store Manager (M/W, 100%)
CDI · Wallisellen
ESPRIT
Sales Associate (Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 100%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 60 - 80%)
CDI · Lucerne
ESPRIT
Store Manager (m/f, 100%)
CDI · La Tène
ESPRIT
Sales Associate Flex (Mitarbeiter/in im Verkauf) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
CALZEDONIA
Vendeuse 30%
CDI · VEVEY
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 30%
CDI · NYON
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 30% Lausanne
CDI · LOSANNA
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100%
CDI · LAUSANNE
CALZEDONIA
Sales Assistant 30%
CDI · BIEL
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 20%
CDI · GENEVA
GLOBUS
Verkaufsberater:in Fashion im Bereich Premium (M/W/D)
CDI · ZURICH
Publié le
20 nov. 2018
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Twinset va être cédée d’ici au premier trimestre 2019

Publié le
20 nov. 2018

En quête d’un repreneur, Carlyle serait sur le point de céder l’italienne Twinset. L’opération, lancée en début d’année, doit se concrétiser d’ici au premier trimestre 2019, selon nos informations. Le fonds d’investissement américain avait acquis la majorité de la marque de prêt-à-porter féminine en 2012, pour monter à 100 % du capital en 2017. L'objectif d'alors ? Avoir les coudées franches pour enclencher son désinvestissement.


Twinset est en pleine mutation - twinset.com


Le groupe chinois Fosun est l’un des repreneurs potentiels. Actif dans le domaine de la mode via sa société Fosun Fashion Group, il détient déjà le groupe de menswear italien Caruso, compte des parts dans les labels américain St. John Knits et allemand Tom Tailor, et s’est surtout emparé récemment de Lanvin ainsi que de la marque de lingerie autrichienne Wolford. Mais il n’est pas le seul candidat en lice. D’autres options sont sur la table.

Lancé il y a près d’un an, le processus de cession de Twinset s’est avéré, en fait, plus compliqué que prévu. La croissance de la marque pas été aussi forte qu’attendu. Du coup, la principale pierre d’achoppement concerne la valorisation de l’entreprise. La maison italienne, positionnée dans le segment du luxe accessible, a indéniablement du potentiel, mais elle ne l’exprime pas encore pleinement. L’entreprise traverse en effet une phase de grands changements depuis deux ans, que ce soit au niveau de son image, de son offre, mais aussi de son expansion internationale. Un repositionnement qui a nécessité d’importants investissements, dont les résultats ne seront visibles sans doute que dans un ou deux ans.

Avec l’arrivée aux commandes en 2015 d’Alessandro Varisco, la marque a accéléré le rythme, s’engageant dans un profond processus de mutation qui s’est renforcé à partir de 2017 avec la prise de contrôle total de Carlyle et le départ des fondateurs, Tiziano Sgarbi et sa femme, la styliste Simona Barbieri, qui détenaient encore des parts dans la marque qu’ils avaient lancée en 1990 à Carpi, district textile de l’Italie du Centre réputé un temps pour la maille.

Il y a exactement un an, Twin-Set Simona Barbieri a été rebaptisée Twinset Milano et deux nouveaux designers ont pris en main les rênes artistiques de la maison : Lara Davies et Bill Shapiro, dont la mission était d’adapter l’image très romantique et italienne de la marque à un marché plus international, en passant à un style plus rock et contemporain.

Parallèlement, l’offre, qui au-delà de l’habillement féminin proposait aussi une collection junior pour fillettes et une ligne de lingerie, s’est étendue au menswear. De nouveaux ambassadeurs ont été recrutés, telle la top model Bianca Balti, afin de toucher les millennials.

Tous ces éléments ont eu un impact sur les résultats et probablement, l’entreprise aurait eu besoin encore de deux ans pour consolider structurellement ces changements. Sans compter les importants investissements engagés depuis un an et demi dans le développement international avec des ouvertures tous azimuts en Europe, Russie, mais aussi aux Etats-Unis. Twinset compte ainsi une trentaine de boutiques à l’étranger, dont un magasin à Paris, rue du Vieux-Colombier, tandis qu’elle a inauguré depuis peu une quatrième adresse à Milan, avec un espace de 300 mètres carrés sur le Corso Vittorio Emanuele II.

En 2013, Twinset réalisait un chiffre d’affaires de 180 millions d'euros, à hauteur de 65 % en Italie. En 2017, il a bondi à 245 millions d’euros, tandis que son résultat opérationnel s’élève à 46 millions, mais le marché italien représente encore près de 60 % de ses ventes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com