UBM lance Remode, nouvel événement BtoB à Los Angeles

Lorsque Pierre-Nicolas Hurstel, ex-Eurovet, avait annoncé rejoindre l'américain UBM fin 2017, c'était dès le départ dans l'optique de lancer un nouveau format de rendez-vous BtoB pour la division mode de l'organisateur de salons. Un projet qui se concrétise aujourd'hui avec l'annonce du lancement prochain de Remode, rendez-vous hybride s'appuyant sur des conférences, complétées par un dispositif de mise en relation, mais aussi des présentations et démonstrations à destination des marques.


Visuel - Remode

Nouveau format et nouvelle ville pour marquer la différence : habitué à Las Vegas pour ses salons, UBM a choisi Los Angeles pour la première édition qui aura lieu les 13 et 14 novembre prochains. Au sein du Los Angeles Convention Center , l'organisateur espère réunir 2 000 représentants de marques et 150 intervenants sur les thématiques globales de l'innovation, de la transformation et du développement durable.

Certains noms sont d’ailleurs déjà connus, avec notamment les dirigeants français de Ba&sh et Ami, Pierre-Arnaud Grenade et Nicolas Santi-Weil, mais aussi Orsola de Castro, fondatrice du mouvement Fashion Revolution, les designers Rachel Roy et Sophie Theallet, via un partenariat avec le CFDA, mais aussi des représentants de Hanes Brands, Superdry, Asics, mais aussi Tmall, Google, HSBC ou encore Mazars qui figurent parmi les sponsors de l’événement.
 
« Nous avons choisi une approche verticale, avec dans l’idée d’offrir des ressources, mais aussi des solutions et des outils aux participants, explique Pierre-Nicolas Hurstel, vice-président en charge de la stratégie et du développement d’UBM Fashion. Nous avons pour cela fixé quatre piliers sur lesquels le rendez-vous va s’appuyer : Rethink, Remake, Remarket et Reinvest, abordant à la fois les nouveaux modes de consommation, le design, la production durable, l’intelligence artificielle, mais aussi le financement de cette économie », détaille-t-il. Remode aura pour cela une responsable des contenus sur laquelle s’appuyer, en la personne d'Amanda Parkes, par ailleurs en charge de l’innovation pour Future Tech Lab.
 
Pour l’organisateur des salons Coterie, Magic et Project, entre autres, il s’agit de s’adresser différemment aux professionnels de la mode. « Ce n’est pas une première à échelle du groupe, mais pour la division mode, ce format est vraiment nouveau. C’est ce pour quoi je suis venu, parce que je crois qu’un organisateur doit aujourd’hui se demander quelle peut être sa proposition de valeur dans un marché qui évolue. C’est une transformation en profondeur qui porte sur toutes les fonctions des entreprises, d’où notre approche verticale qui, je crois, nous différencie des conférences et événements déjà existants », estime Pierre-Nicolas Hurstel.
 
Et d’ajouter, au sujet de la concurrence qui s’intensifie dans le domaine de l’organisation d’événements reposant sur des conférences : « ce qui peut faire la différence également, c’est le réseau de 6 000 exposants qui est le nôtre via nos salons. Ils sont les premiers à qui nous voulons proposer ce nouveau type de service, en leur proposant des tarifs privilégiés », annonce-t-il (le ticket plein tarif pour les deux jours devrait être vendu autour d’un millier de dollars, ndlr).
 
Entre les conférences, les démonstrations de solutions, mais aussi l’exposition d’une cinquantaine de fabricants innovants sélectionnés par Le Souk, Remode a vocation à permettre les rencontres et les échanges. Pour cela, outre l’organisation de rendez-vous sur place, l’événement se dotera prochainement d’une application et d’un site pour faire naître les prises de contact avant mais aussi après les deux journées de novembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversEvénements
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER