×
202
Fashion Jobs
HUGO BOSS
Junior Brand Manager Leather Accessories Boss Man
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Trade & Consumer Marketing Manager Estée Lauder/Origins
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Clinique Travelling Consultant 100%
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100% Lausanne
CDI · LAUSANNE
GLOBUS
Mitarbeiter:in ***Delicatessa Kundenservice (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
GLOBUS
Verkaufsberater:in Men Fashion im Bereich Premium (w/m/d)
CDI · WALLISELLEN
THE KOOPLES
Permanent - Concession Manager - Globus Zurich Homme f/h
CDI · GENÈVE
CONFIDENTIEL
Responsable de Corner Flagship - Genève
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Lead Logistics Inbound And Outbound Planning
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Estée Lauder / Clinique Counter Coordinateur - Manor Sierre - 40%
CDI · Sierre
GLOBUS
Verkaufsberater:in Accessoires Für Pop-up (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
ZARA
Visual Merchandiser 100% (M/W/D) Zara Geneve
CDI · GENEVA
SIDLER SA
jr. Sales Assistant - Runner / Luxury Brand / Seasonal Contract (ft) / st. Moritz
CDI · SAINT-MORITZ
HUGO BOSS
Operations Procurement Merchandise Shoes Woman & Leather Accessories
CDI · Coldrerio
SIDLER SA
Store Manager / Luxury Company / Lucerne
CDI · LUCERNE
Par
Reuters
Publié le
9 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

UE et USA envisagent une collaboration accrue sur le climat

Par
Reuters
Publié le
9 juin 2021

L'Union européenne et les Etats-Unis devraient s'entendre lors de leur sommet prévu mardi prochain à Bruxelles sur le principe d'un renforcement de leur coopération dans la lutte contre le changement climatique, selon un projet de déclaration commune consulté par Reuters.


Reuters



Dans ce projet, qui devait être discuté mercredi par les ambassadeurs des Vingt-Sept, Washington et Bruxelles s'engagent à mettre en oeuvre des partenariats internationaux avant les négociations sur le climat prévues en novembre, dans le cadre de la COP26 à Glasgow, où ils espèrent convaincre d'autres pays de se montrer plus ambitieux dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Le sommet du 15 juin, qui sera consacré à des dossiers allant du commerce à la pandémie de COVID-19, réunira le président américain Joe Biden, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel.

Le projet de déclaration commune a également identifié des secteurs clés où les deux parties peuvent s'entendre pour limiter les effets du changement climatique.
"Nous avons l'intention de nous coordonner étroitement pour promouvoir des mesures climatiques robustes, lutter contre le risque de 'fuite carbone', coopérer dans la finance durable, notamment en fournissant au secteur privé des outils et des instruments accessibles", a-t-il déclaré.

La fuite de carbone, que l'UE s'est engagée à combattre, est une situation dans laquelle une entreprise, pour échapper aux coûts liés aux politiques climatiques, déplace sa production dans un pays appliquant des règles moins strictes en matière de limitation des émissions.

La Commission européenne envisage d'imposer une taxe carbone sur les importations de produits comme l'acier, le ciment et l'électricité, selon un projet distinct consulté par Reuters la semaine dernière.

L'exécutif européen a toutefois laissé entendre que les pays dont les normes environnementales correspondent à celles de l'UE pourraient être exemptés de cette taxe.

Prenant le contre-pied de Donald Trump, son prédécesseur à la Maison blanche, Joe Biden a déclaré en avril que les Etats-Unis allaient réduire de moitié leurs émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2030 par rapport au niveau de 2005.
L'UE de son côté dévoilera le mois prochain un ensemble de mesures pour le climat destinées à réduire ses émissions nettes de GES d'au moins 55% d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990.

Le projet de déclaration commune indique également que les deux parties vont accroître leurs efforts pour amener les pays riches à atteindre leur objectif de débloquer au moins 100 milliards de dollars en faveur des pays les plus pauvres pour les permettre de réduire leurs émissions de CO2 et à s'adapter aux effets du changement climatique.

BRUXELLES (Reuters) - Version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.

Tags :
Autres
Industrie