Valentino va investir 250 millions d'euros dans son développement

Le groupe de luxe italien Valentino Fashion Group (VFG), qui a été cédé en juillet 2012 par le fonds britannique Permira à Mayhoola, une entité directement contrôlée par la famille régnante du Qatar, pour 720 millions d’euros, a lancé un important plan de développement. Il prévoit d’investir 250 millions d’euros dans les 4 à 5 prochaines années, en particulier dans son réseau de boutiques monomarques.

Collection femme, automne-hiver 2012/2013. Photo valentino.com

Grâce aux ressources financières de son nouveau propriétaire, qui a déjà procédé à une augmentation de capital de quelques dizaines de millions d’euros, la maison de mode peut se lancer dans un nouveau parcours de croissance ambitieux.

Comme l’expliquait récemment l’administrateur délégué de la griffe, Stefano Sassi, dans un entretien au quotidien milanais "Corriere della Sera": "Après avoir revu l’organisation, revu l’image de la marque, le style et le produit, le travail doit désormais se concentrer sur la qualité et la visibilité des points de vente, qui doivent être grands et situés aux bons endroits".

Valentino Fashion Group envisage de doubler son nombre de boutiques pour arriver à 160 d’ici à cinq ans. Sur les 80 qu’il compte actuellement, une vingtaine ont été restructurées selon un nouveau concept signé par l’architecte britannique David Chipperfield. L’expansion concernera aussi bien l’Asie que les Etats-Unis et l’Europe.
Valentino homme, printemps/été 2013. Photo Pixelformula
"L’une des stratégies fondamentales est le développement de la collection homme, qui a un potentiel considérable", souligne encore Stefano Sassi. La collection, toujours confiée aux stylistes Maria Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli, défile depuis janvier à Paris. C’est la capitale française qui accueillera également, au cours du second semestre 2013, la toute première boutique masculine Valentino au 27 rue du Faubourg Saint-Honoré comme nous vous l'annoncions il y a quelques jours.

Valentino Fashion Group a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros, en hausse de 21% par rapport à 2011. Il a dégagé un excédent brut d’exploitation de 32,1 millions d’euros (+43,3% par rapport à 2011) et un bénéfice net de 1 million d’euros en ligne avec celui de l’année précédente. Au cours du premier trimestre 2013, les ventes de la marque ont bondi de 23%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - DiversCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER