×
119
Fashion Jobs
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 80 % Befristet in Spreitenbach ab Sofort
CDI · Spreitenbach
GLOBUS
Chief Sales Officer (Cso) / Mitglied Der Geschäftsleitung (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
HUGO BOSS
Key Account Manager Menswear (M/F/D) 100%
CDI · Zug
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Earned / Owned Media Executive Switzerland (6 Months Contract)
CDD · Zürich
ESTÉE LAUDER
Clinique Beauty Counter Consultant 80% (Befristet 3-6 Monate) in Globus Bern
CDI · Bern
HERMES
Stage en Ressources Humaines
Stage · GENÈVE
MORGAN
un(e) Stagiaire Assistant(e) Commercial(e) et Marketing 4 à 6 Mois
Stage · GENÈVE
ESPRIT
Sales Associate Flex (Employé/e de Vente, m/f)
CDI · Carouge
JOLLY JUNGLE
Stage en Marketing Digital & Ventes
Stage · LAUSANNE
JOLLY JUNGLE
Stagiaire en Développement E-Commerce
Stage · LAUSANNE
JOLLY JUNGLE
Stagiaire en Développement E-Commerce
Stage · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Techniker Gebäudeinfrastruktur
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Teamleader im Bereich Picking & Vas (Value Added Services)
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Supervisor Technik
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Linienführer/Innen
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Bobbi Brown Counter Manager Luzern 80-100%
CDI · Lucerne
ESTÉE LAUDER
Store Manager Freestanding Store Mac Zürich 80-100%
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Senior Process Manager - Trend
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
m.a.c Retail-Make-up Artist 60% Manor Emmen
CDI · Emmen
ESTÉE LAUDER
Vas Planning & Preparation Lead
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Tom Ford Beauty Advisor 40-60% st.Gallen Globus ab September
CDI · St. Gallen
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
28 janv. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

VF Corp subit une baisse de 25% de ses bénéfices au troisième trimestre

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
28 janv. 2021

Dans le sillage du rachat de la marque Supreme, le groupe américain VF Corporation, basé à Denver, dans le Colorado, a déclaré un résultat net de 347,2 millions de dollars (286,6 millions d'euros) pour le troisième trimestre qui a pris fin le 26 décembre, un résultat en baisse de 25% par rapport aux 465,0 millions de dollars (383,8 millions d'euros) engrangés au cours de la même période de l'exercice précédent. Quant au bénéfice dilué par action, il est passé de 1,16 à 0,88 dollar.
 

VF a racheté Supreme au mois de janvier - Instagram: @supremenewyork


Le chiffre d'affaires trimestriel de la société a diminué de 6% par rapport au troisième trimestre 2019, passant de 3,2 à 3,0 milliards de dollars (de 2,6 à 2,5 milliard d'euros). À taux de change constant, la baisse est de 8%.

Ce déclin est largement lié aux fermetures temporaires de magasins mises en œuvre pour enrayer la pandémie de Covid-19, ainsi qu'à la baisse de la demande des consommateurs provoquée par la crise sanitaire.

Plus de 95% des magasins appartenant à VF en Amérique du Nord étaient en activité au début du trimestre, tous les sites ayant rouvert à la mi-octobre. Mais face à la résurgence de l'épidémie, près de 15% des magasins de la société dans la région ont dû fermer leurs portes à la fin du mois de décembre.

De même, après avoir entamé le troisième trimestre avec la quasi-totalité de ses magasins ouverts en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (région EMEA), le détaillant a été contraint de fermer environ 50% de ses points de vente dans la région à la fin du trimestre. Dans la région Asie-Pacifique (APAC) en revanche, la quasi-totalité des magasins de VF Corp ont pu rester ouverts tout au long du trimestre. 

Une croissance de 22% en Chine continentale



Dans l'ensemble, le chiffre d'affaires international du groupe est resté stable, le recul de 17% des ventes sur le continent américain (hors États-Unis) ayant été partiellement compensé par des hausses de 1% dans la région EMEA et de 6% dans la région APAC. Les revenus de la société ont connu une augmentation de 18% dans la seule Grande Chine, dont 22% en Chine continentale. Ses revenus ont baissé de 11% aux États-Unis.

Les ventes directes aux consommateurs de VF ont diminué de 2%, malgré une hausse de 53% des ventes e-commerce. Quant aux revenus des ventes en gros, ils ont baissé de 10%.

Le chiffre d'affaires trimestriel du segment "sportswear" du détaillant a chuté de 9% sur un an — notamment pour la marque Vans, qui a enregistré une baisse de 6%. Dans sa catégorie "outdoor", la société a subi un repli de 5%, malgré des ventes stables chez The North Face. En revanche, dans le segment qui concerne les vêtements professionnels, les revenus de VF ont augmenté de 8%, avec une hausse de 9% pour la marque Dickies.

Des prévisions annuelles revues à la hausse



En dépit de la baisse générale des recettes, le PDG de VF Corporation, Steve Rendle, se montre optimiste dans un communiqué publié mercredi:"Nos résultats du troisième trimestre ont été largement supérieurs aux attentes, malgré l'impact de la pandémie de Covid-19 sur nos activités."
 
Depuis le début de l'année, les recettes de VF ont atteint 6,7 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros), en baisse de 21%. Le bénéfice net a atteint 318,3 millions de dollars (262,8 millions d'euros), contre 1,2 milliard de dollars au cours des neufs premiers mois de l'exercice 2019 (-73%).
 
À la lumière des résultats de son troisième trimestre, VF a revu à la hausse ses prévisions financières pour l'ensemble de l'exercice. La société s'attend désormais à un chiffre d'affaires de l'ordre de 9,1 à 9,2 milliards de dollars (de 7,5 à 7,6 milliards d'euros), une estimation qui inclut environ 125 millions de dollars (103,2 millions d'euros) de revenus provenant de la marque Supreme tout juste acquise par le groupe.

"Notre portefeuille reste en bonne voie pour retrouver la croissance au quatrième trimestre, et nous sommes confiants dans notre stratégie, qui vise à accélérer notre croissance jusqu'à l'exercice 2022, et poursuivre la transformation de notre modèle commercial", conclut Steve Rendle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com