×
139
Fashion Jobs
THE KOOPLES
Area Manager - Zürich And South of Germany - w/m/v
CDI · ZURICH
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 80 % Befristet in Spreitenbach ab Sofort
CDI · Spreitenbach
GLOBUS
Chief Sales Officer (Cso) / Mitglied Der Geschäftsleitung (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
VANIDA DANG
Stage Responsable de Zone
Stage · BIENNE
VANIDA DANG
Stage Responsable de Zone
Stage · BIENNE
ESTÉE LAUDER
Customer Service Coordinator (B2B)
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Betriebstechniker/in
CDI · Wohlen
ESTÉE LAUDER
Beauty Advisor Fragrance Brands 80% - Globus Glattzentrum ab September
CDI · Wallisellen
ESTÉE LAUDER
Tom Ford Beauty Advisor 80% Jelmoli Zürich
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Flex (Employé/e de Vente) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESPRIT
Assistant Store Manager (M/W, 100%)
CDI · Wallisellen
ESPRIT
Sales Associate (Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 100%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 60 - 80%)
CDI · Lucerne
ESPRIT
Store Manager (m/f, 100%)
CDI · La Tène
ESPRIT
Sales Associate Flex (Mitarbeiter/in im Verkauf) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
CALZEDONIA
Vendeuse 30%
CDI · VEVEY
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 30%
CDI · NYON
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 30% Lausanne
CDI · LOSANNA
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100%
CDI · LAUSANNE
CALZEDONIA
Sales Assistant 30%
CDI · BIEL
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 20%
CDI · GENEVA
GLOBUS
Verkaufsberater:in Fashion im Bereich Premium (M/W/D)
CDI · ZURICH
Publié le
26 févr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vinted a dopé de 24% son nombre de membres en 2020

Publié le
26 févr. 2021

Après avoir commencé l'année 2020 fort de 30 millions d'utilisateurs, le portail dédié à la mode de seconde main en affichait 37 millions en janvier 2021, a appris FashionNetwork.com. Une hausse qui souligne une nouvelle fois la force de frappe européenne du portail, qui s'est récemment lancé en Italie. Mais qui témoigne surtout d'un coup d'accélérateur donné au marché de l'occasion par les confinements et la volonté de contrôler son budget.


Vinted



En France, de loin le premier marché de Vinted, le nombre d'utilisateurs est, en un an, passé de 12 à 16 millions. Les deux confinements nationaux qui ont touché l'Hexagone au printemps et à l'automne auraient chacun gonflé de 16 à 17% le nombre de produits mis en vente sur la plateforme. "Les deux raisons que nous identifions sont d'une part naturelle (changement de saisons, ndlr) et de l'autre liée au fait que les gens sont restés chez eux et ont nettoyé leurs placards", explique Vinted France à FashionNetwork.com.

L'entreprise de Vilnius ne communique pas sur ses volumes de vente. Impossible de savoir si, comme d'autres leaders de la vente en ligne, Vinted a constaté un renforcement du panier moyen et du rythme d'achat, la structure ne communiquant pas sur le sujet. En revanche, le portail indique ne pas avoir constaté d'accentuation de certaines typologies de produits dans ses ventes. Contrastant nettement avec les coups d'accélérateurs connu sur le marché de première main par des catégories comme les produits sport ou la mode enfantine.

Fondée en 2008, et toujours en quête de rentabilité, Vinted opère désormais sur douze marchés européens. Outre sa Lituanie natale, il s'étend désormais en Pologne, République Tchèque, France, Espagne, Allemagne et Autriche, ainsi qu'au Benelux et au Royaume-Uni. Le mois de décembre a marqué le passage d'une étape aussi symbolique qu'attendue, pour la plateforme mode, avec le déploiement en Italie. Mais la structure, qui a racheté son concurrent néerlandais United Wardrobe en octobre, ne s'empêche pas de continuer à nourrir ses ambitions pour le marché américain.

"Nous avons la chance d'avoir réussi, malgré les changements que la pandémie a rendus nécessaires, à poursuivre nos plans, ce qui a entraîné une augmentation du nombre de membres sur Vinted à travers l'Europe, donnant ainsi à plus de gens la possibilité d'acheter et de vendre avec Vinted", nous explique l'entreprise. Qui a en effet été contrainte de suspendre son activité dans certains pays, dont le stratégique marché français, lorsque les fermetures administratives de commerces ont entrainé par corolaire une disparition des relais de livraison.


Shutterstock



"Nous avons pris la décision d'interrompre les opérations et les transactions internationales jusqu'à ce que nous soyons sûrs de pouvoir continuer d'une manière sûre et maîtrisable pour nos membres, nos transporteurs et nos collègues", indique l'entreprise. "Depuis, nous avons vu les consommateurs continuer à vendre et à acheter des produits de seconde main, et nous pensons que la tendance tend vers des habitudes de consommation plus responsables. Elle se manifestait déjà et s'est quelque peu accélérée pendant la pandémie".

Évaluée à l’heure actuelle entre 30 et 40 milliards de dollars (25 à 34 milliards d’euros), ce qui correspond à 2% du poids total du secteur mode et luxe dans le monde, la mode d'occasion devrait croître de 15 à 20% par an au cours des cinq prochaines années, prédit le cabinet Boston Consulting Group (BCG). Sur le marché français, qui "a sauvé Vinted" selon le PDG Thomas Plantenga, ce domaine pèserait 1,16 milliard d’euros, et concerne 15,1 millions d’acheteurs tricolores. A l'occasion du bilan 2020 de la Fédération de la vente en ligne, Médiatrie établissait que 20% des internautes tricolores avaient consulté des sites de ventes entre particuliers en 2020.

Dans le sillage de Vinted et de ses concurrents, cette manne pousse désormais les marques à allouer elles-mêmes un espace de vente pour les vêtements de seconde main. Une première étape stratégique sur le long chemin devant conduire à une "mode circulaire", renouvelée à partir de ses propres déchets textiles.


 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com