We Dress Fair s’implique pendant la Fashion Revolution Week

Du 22 au 28 avril, en souvenir de la catastrophe du Rana Plaza survenue en 2013, c’est la Fashion Revolution Week. En France, celle-ci a quatre épicentres : Paris, Nantes, Bordeaux et Lyon. C’est de cette dernière ville qu’est originaire la plateforme marchande de mode responsable multimarque We Dress Fair fondée en janvier 2018 par Antoine Coulaud et Marie Nguyen.
 
La campagne We Dress Fair qui sera affichée dans les rues lyonnaises - We Dress Fair

Dès le début de la semaine, les entrepreneurs colleront des affiches qui reprennent les codes traditionnels de la publicité et de la promotion, avec des messages chocs. « Maillot de bain 0,99 euro, 100 % teinture toxique – pour vivre d’amour et d’eaux polluées », peut-on ainsi y lire. Afin d’engager le débat, ils ont décidé d’organiser un événement le samedi 27 dans leur bureau situé au 20, rue des Capucins. Les affiches y seront toutes exposées, en plus d’une sélection de vêtements.

Avec 22 griffes de prêt-à-porter et d'accessoires pour hommes et femmes, de Veja à Swedish Stockings, en passant par Atelier Unes, We Dress Fair entend prouver que mode et durabilité sont complètement compatibles. Les griffes qu’ils sélectionnent doivent répondre à trois engagements : le respect des conditions de travail des employés, une production soucieuse de l’environnement, des méthodes de production transparentes. En juin 2018, ils ont aussi obtenu la bourse French Tech de BPI leur octroyant 20 000 euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterCampagnes
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER