×
138
Fashion Jobs
THE KOOPLES
Area Manager - Zürich And South of Germany - w/m/v
CDI · ZURICH
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 80 % Befristet in Spreitenbach ab Sofort
CDI · Spreitenbach
GLOBUS
Chief Sales Officer (Cso) / Mitglied Der Geschäftsleitung (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
GLOBUS
Buying Assistant (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
ISABEL MARANT
Sale Assistant
CDI · ZURICH
BE VINSIGN
Marketing Digital
Stage · GENÈVE
BA&SH
Assistant Corner Manager - Part-Time 33Hrs - Globus Zürich
CDI · ZURICH
BA&SH
Corner Manager – Full Time – Globus Zurich
CDI · ZURICH
GLOBUS
Trainee / Praktikant:in Styling E-Commerce (M/W/D)
Stage · ZÜRICH
THE KOOPLES
Sales Advisor - Part Time 80% - Globus Zurich Men
CDI · ZURICH
VANIDA DANG
Stage Responsable de Zone
Stage · BIENNE
VANIDA DANG
Stage Responsable de Zone
Stage · BIENNE
ESTÉE LAUDER
Customer Service Coordinator (B2B)
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Betriebstechniker/in
CDI · Wohlen
ESTÉE LAUDER
Beauty Advisor Fragrance Brands 80% - Globus Glattzentrum ab September
CDI · Wallisellen
ESTÉE LAUDER
Tom Ford Beauty Advisor 80% Jelmoli Zürich
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Flex (Employé/e de Vente) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESPRIT
Assistant Store Manager (M/W, 100%)
CDI · Wallisellen
ESPRIT
Sales Associate (Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 100%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 60 - 80%)
CDI · Lucerne
ESPRIT
Store Manager (m/f, 100%)
CDI · La Tène
ESPRIT
Sales Associate Flex (Mitarbeiter/in im Verkauf) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
19 mai 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Wolford a souffert de la pandémie mais en émerge sans dettes et amorce sa reprise

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
19 mai 2021

Wolford vient de publier ses résultats annuels du dernier exercice fiscal et retrouve la rentabilité. La marque australienne de bonneterie de luxe et de vêtements d’intérieur a pourtant évoqué une "perte d’activité significative" due à la pandémie.


Wolford


La période allant de mai à décembre 2020 a été marquée par des hauts et des bas. Après la réouverture des boutiques en Europe, aux États-Unis et en Chine au second semestre 2020 suite à la première vague de Covid-19, les reconfinements en Europe à partir d’octobre 2020 ont entraîné d’importantes pertes "qui auront probablement des conséquences sur le second semestre 2021".

Cela dit, Wolford a tout de même généré des ventes de 68 millions d’euros au cours de cette période avec une baisse des ventes relativement limitée: - 25% par rapport aux huit mois correspondants en 2019.

Mais regardons de plus près les profits. Malgré le manque à gagner dû au Covid-19, Wolford a réalisé un bénéfice total de 12,8 millions d’euros, un chiffre largement meilleur que les 14,5 millions de pertes de l’exercice précédent. Cependant, ce chiffre est à prendre avec des pincettes puisqu’il est partiellement dû à "la vente d’actifs immobiliers et au changement de valeur d’autres actifs avec droit d’usage dont la valeur a été ré-estimée". Le groupe a notamment tiré 72 millions d’euros de la vente d’une propriété à Bregenz et s’est servi de ce capital pour rembourser toutes ses dettes.

Au cours de cet exercice fiscal tronqué, la marque a aussi mis en place de nouvelles mesures de restructuration. Les coûts des ressources humaines, notamment, ont été élagués de plus de 20%.

Et l’accent mis sur le digital a permis aux ventes en ligne de progresser de 45%. D’après l’entreprise, sa propre boutique en ligne et celles de ses partenaires génèrent maintenant près de 21% de ses ventes totales.

Grâce à sa rapidité de réaction face à la pandémie, l’entreprise a réussi à vendre plus de 700.000 masques Wolford Care, pour un montant total de plus de 10 millions d’euros. Ils sont devenus "un essentiel de la gamme de produits Wolford".

Par ailleurs, l’entreprise ajoute que ses collections The W et W Lab ont été "intégrées avec succès à l’architecture de la marque et font partie du nouveau visage de Wolford". La collaboration avec Adidas a "largement dépassé toutes les attentes".

La ligne Essential Collection a maintenant été relancée et fera l’objet de campagnes ciblées dans les mois à venir.


Wolford


L’entreprise est en train de se développer à l’étranger, notamment en Pologne, en Scandinavie, aux Émirats Arabes Unis, en Amérique centrale et au Japon. Des accords de partenariats ont été conclus avec "des agences et des distributeurs sérieux pour bénéficier de leur connaissance de leur propre marché et de leur présence locale. Plusieurs multimarques nous ont ouvert leurs portes en 2020".

L’objectif consiste maintenant à atteindre l’équilibre au cours de l’exercice 2021 et pour le moment, les revenus de l’année sont supérieurs de 22,4% à ceux de 2020. La marge brute a gagné 1,7 point de pourcentage et des projets comme la vente à distance et le streaming ont permis aux ventes de mars de progresser de 38% à 2 millions d’euros par rapport à l’année dernière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com