×
Publié le
13 sept. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Zalando, Amazon et Inditex en tête de l'e-commerce transfrontralier de mode en Europe

Publié le
13 sept. 2022

Le marché européen de la mode en ligne devrait croître de 50% d'ici à 2025, passant de 119 milliards d'euros en 2021 à 175 milliards d'euros en 2025. La part d'internet dans la vente de mode passerait ainsi de 25 % à 33%, selon une étude menée par la plateforme Cross-Border Commerce Europe, qui propose un classement des principaux sites de ventes transfrontalières de mode à l'œuvre dans l'UE. 


Les parts de marchés actuelles des plateformes ayant une activité transfrontalière - plateforme Cross-Border Commerce Europe


Selon les projections publiées, la part de la mode au sein des ventes en ligne est amenée à se renforcer d'ici à 2025, confirmant la position de l'habillement comme parent-fort des dépenses en ligne et des ventes transfrontalières en particulier. Alors que la mode représenterait 18% du total des ventes en ligne en Europe, cette part pourrait grimper à 27% dans les prochaines années. "Bon nombre d'achats en ligne qui se sont fortement développés pendant la pandémie, demeureront sur le long terme, de sorte que les ventes en ligne resteront nettement supérieures aux niveaux d'avant la pandémie", estime le rapport.

Côté portails, Cross-Border Commerce Europe évalue que c'est l'allemand Zalando qui tient la tête des ventes transfrontalières de mode en Europe, dont il capte 11,7% du total. Suivent l'américain Amazon (7,6%) et les marques du groupe espagnol Inditex (6,2%). Le classement se partage en effet entre sites de marques elles-mêmes (H&M, Shein, Asos, Adidas, Boohoo, Pandora…) et portails multimarques (Ebay, Asos, Vinted, AliExpress, Farfetch, La Redoute…). 

L'actuel top 20 des principaux acteurs de l'e-commerce mode transfrontalier européen comporte quatre acteurs de la vente C2C(de consommateur à consommateur) mais aussi au final trois français. La Redoute, qui se hisse au 14e rang avec 1,1% du marché, suivie par Decathlon à la 16e place avec environ 1%. Le site de seconde main Vestiaire Collective s'assure pour sa part la 20e place, avec quelque 0,2% du total des ventes observées. 

"Allbirds, Gymshark, Na-KD, Qwertee et Stitch Fix sont de nouveaux venus en ligne qui se profilent comme des Digital Native Vertical Brands (DNVB) nées sur le web", souligne le rapport. "Elles joueront un rôle clé dans l'innovation de la mode en ligne. Leur mission est de changer la façon dont les gens trouvent les vêtements qu'ils aiment en intégrant la technologie dans leurs parcours clients en ligne".

Pour Cross-Border Commerce Europe, le Covid-19 aura bien des conséquences sur le long terme, avec des comportements d'achat en ligne qui se sont fortement développés durant la crise et qui seraient amenés à demeurer sur le long terme. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com