×
Publié le
21 mars 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Zara fait le pari du maquillage et de la mode haut de gamme

Publié le
21 mars 2022

La marque phare du géant galicien Inditex continue de renforcer sa gamme de maquillage, offrant un catalogue de plus en plus complet. Ce lundi 21 mars, Zara a lancé "The Skin Collection", une ligne entièrement dédiée au visage, avec une gamme de fonds de teint et de correcteurs.


Zara Beauty


Disponible sur le site web de la marque et dans une sélection de boutiques physiques internationales, la collection comprend un total de 51 teintes avec un "fini mat naturel et une couverture complète sans alourdir le teint". En termes de positionnement prix, la marque maintient sa stratégie de produits abordables, avec des fonds de teint à 15,95 euros et des correcteurs à 8,95 euros.

La campagne, réalisée par le photographe américain Tyler Mitchell, met en avant l'aspect inclusif et diversifié de la nouvelle gamme de maquillage, en proposant des portraits simples dans lesquels sont contrastés les tons de peau auxquels Zara Beauty étend désormais son catalogue. Des beautés naturelles et alternatives, capturées dans des instantanés en noir et blanc et en couleur, qui servent de toile à la pluralité des nouveaux pigments professionnels de la marque galicienne.

Avec ce dernier lancement, Zara élargit son catalogue de produits dans ce segment, qui comprenait jusqu'à présent des bâtons dans des teintes intenses, des blushs, des poudres pour le visage et des bronzeurs, des rouges à lèvres liquides et en bâton, du vernis à ongles, des ombres à paupières, du mascara et divers pinceaux. En outre, de nombreux produits sont disponibles en format rechargeable.


Zara Beauty



Lancée en mai 2021, la ligne de cosmétiques Zara Beauty est née d'un partenariat avec la prestigieuse maquilleuse Diane Kendal, conformément à la stratégie de professionnalisation et d'amélioration de la qualité des produits de la chaîne du groupe Inditex. Lors de son lancement, la ligne avait une offre plus limitée et une présence physique réduite à une vingtaine de boutiques internationales, dont un nouvel espace au concept minimaliste exclusivement dédié à la ligne.

Le groupe s'était déjà fixé des objectifs ambitieux, non seulement en collaborant avec des photographes prestigieux tels que Steven Meisel et David Sims pour sa première campagne, mais aussi en misant sur la technologie, avec un programme numérique qui permet de tester les produits lors de ventes en ligne. L'expansion de l'offre "beauty" suit le chemin de la ligne de parfums de la marque, qui a été dynamisée ces dernières années par une alliance avec la parfumeuse britannique Jo Malone.

L'avenir premium de Zara



Cet effort sur l'image et la qualité des propositions de Zara se traduit également par le lancement de la collection pour le prochain printemps/été 2022 de Zara Studio, la ligne premium de la marque avec un positionnement prix plus élevé. Disponible depuis le 17 mars, à la fois sur les canaux physiques et en ligne, la proposition haut de gamme a une fois de plus fait appel à de grands noms de l'industrie pour jouer dans sa dernière campagne.


Zara Studio



Si la broderie anglaise et l'imprimé "Paisley" ont envahi les vêtements romantiques de la collection femme, dans une campagne photographiée par Steven Meisel et filmée par le créatif Fabien Baron ; l'acteur australien Kodi Smit McPhee a été immortalisé par David Sims dans un désert de Jordanie. De son côté, la collection pour enfants dans le style des années 70 et 90 a été photographiée par Gregory Harris.

Au terme du dernier exercice, Inditex a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 36 %, à 27.716 milliards d'euros, qui accuse toutefois un retard de 2 % par rapport aux ventes cumulées en 2019. Dans le cas de Zara, qui présente son chiffre d'affaires conjointement avec le segment de la maison et de la décoration Zara Home, le chiffre d'affaires a augmenté de 39% pour atteindre 19.586 milliards d'euros. La marque conserve ainsi son statut de fleuron au sein du groupe fondé par Amancio Ortega, devant Bershka et Pull&Bear, qui ont enregistré respectivement 2.177 et 1.876 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Pour l'exercice en cours, la société a déjà annoncé une "augmentation sélective" des prix, qui pourrait atteindre 2%, en raison de l'inflation actuelle et de la volatilité du marché.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com