×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
29 mars 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Zara fait une nouvelle incursion dans le métavers

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
29 mars 2022

Zara s’est aventurée pour la première fois dans le métavers en décembre dernier. Aujourd’hui, elle fait une nouvelle incursion dans l’univers virtuel avec le lancement d’une “Meta Collection“, sa première capsule propre dans le métavers, proposée via l’application Zepeto. C’est aussi la plateforme qu’avait choisie Zara pour présenter son projet en collaboration avec le collectif créatif sud-coréen Ader Error. Dernièrement, l’engouement pour le monde virtuel ne semble pas s’essouffler: la première Metaverse Fashion Week a eu lieu le week-end dernier dans l’univers Decentraland, avec la participation de plus de 70 griffes internationales dont Tommy Hilfiger, Etro et Dolce&Gabbana.


Zara


La collection capsule de Zara, en édition limitée, se compose d’une combinaison, un blouson, un short en denim, un jean multicolore, une blouse en soie, des sandales compensées et quelques sacs. Intitulée “Line Glam“, elle comprend également quelques produits de maquillage comme des ombres à paupières ou des kits de faux ongles, ainsi que trois éléments digitaux supplémentaires: un mur, un plancher et un photomaton. D’après les explications de la marque, ils sont censés améliorer l’expérience globale.

“Ce projet reflète un nouvel état d’esprit, celui d’une communauté qui veut dépasser ses limites, assumer son identité et sa personnalité“, argumente la marque espagnole dans un communiqué. Depuis le mardi 29 mars, les produits de la collection sont disponibles IRL, c’est-à-dire dans la vie réelle et dans le monde physique, mais aussi dans l’univers de Zepeto au format virtuel pour les avatars. Au cours des dernières semaines, les marques qui ont présenté des collections sur la plateforme se sont succédé : Levi’s, Gucci, Ugg et Christian Louboutin ne sont que quelques-unes d’entre elles.


Zara


La présentation de cette collection intervient quelques jours à peine après l’annonce par Inditex de l’entrée dans le métavers de sa chaîne Pull&Bear, destinée à un public jeune. La date n’a pas été choisie au hasard : elle coïncidait avec la tenue du festival de streetwear Scrapworld à Madrid. En collaboration avec l’équipe de La Frontera VR et Meta Creative Shop, la griffe a imaginé six looks pour la Gen Z, compatibles avec plusieurs jeux et applications de la plateforme Ready Player Me. Un autre géant espagnol, Mango, a lui aussi annoncé la semaine dernière son entrée dans l’univers virtuel avec la présentation d’œuvres d’art au format NFT.

Au cours de l’exercice 2021, le chiffre d’affaires d’Inditex a augmenté de 36% à 27,716 milliards d’euros. Malgré tout, les ventes restent inférieures de 2% à celles de 2019, avant la pandémie. Zara, qui publie ses chiffres conjointement avec sa ligne de décoration Zara Home, reste la première enseigne du conglomérat fondé par Amancio Ortega en volume de chiffre d’affaires. La chaîne a vu ses ventes augmenter de 39% à 19,586 milliards d’euros en 2020 et a récemment lancé une ligne de maquillage pour le visage, ainsi qu’une ligne au positionnement plus haut de gamme, “Zara Studio“.

Le 1er avril prochain, un nouveau chapitre de l’histoire d’Inditex commencera avec la prise de poste de Marta Ortega, qui deviendra la présidente non exécutive de ce groupe ayant son siège à Arteixo (La Corogne), en Galice. La fille d’Amancio Ortega remplacera Pablo Isla. Pour l’année 2022, l’entreprise a déjà annoncé une “augmentation sélective“ de ses prix, susceptibles de gonfler de 2% en raison de l’inflation.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com