×
Publié le
1 août 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

ChicTypes en redressement judiciaire

Publié le
1 août 2016

Lancé en 2013, le site Chictypes, imaginé par Antoine Regis et Etienne Morin, reposant sur un service de shopping personnalisé via des malles envoyées à chaque client et réalisées par une équipe de stylistes, levait il y a un an 1,4 million d’euros auprès de business angels, de Pascal Cagni et de Kernel, le fonds de Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings, avant de séduire en septembre dernier 360 Capital Partners avec une nouvelle levée de 4 millions d’euros.



Six mois après avoir annoncé vouloir recruter une cinquantaine de personnes et parier sur un ambitieux objectif de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2018, la start-up, qui revendique une base de 20.000 clients, voit désormais rouge et vient d’être placée en redressement judiciaire, avec la recherche d’un repreneur avant le 16 septembre prochain.

Non disponibles pour répondre à nos questions, les dirigeants de ChicTypes expliquaient au site de business www.maddyness.com constater que « dans la course à la masse critique – la taille minimale qu’une entreprise doit atteindre pour pénétrer sur un marché –, ChicTypes n’a pas eu le choix entre croissance et valeur, et n’a pas su s’adosser à un acteur industriel pouvant soutenir leur développement ».

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com