×
118
Fashion Jobs

Colgate Palmolive : les coûts de restructuration pèsent sur le bénéfice

Par
AFP
Publié le
today 25 oct. 2006
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Colgate Palmolive, l'un des leaders mondiaux des produits de soins, a enregistré au 3e trimestre un bénéfice en baisse de 0,8 % à 344 millions de dollars, malgré des ventes en hausse de 8 %, grevé par plusieurs charges exceptionnelles.

Il s'agit notamment de charges de 58,5 millions liées au vaste plan de restructuration engagé fin 2004, et de coûts de 18,9 millions liés à l'attribution de stock options, souligne le groupe.

En excluant ces charges, le bénéfice par action (BPA) ressort en hausse de 15 % à 77 cents, supérieur aux attentes des analystes qui prévoyaient 66 cents. Le BPA net est stable à 63 cents.

Le groupe a réaffirmé ses prévisions d'une hausse de sa marge brute hors charges de restructurations pour 2006 et 2007, et d'une hausse du BPA à deux chiffres en 2006 et 2007, toujours en excluant ces charges.

Colgate a lancé en 2004 un vaste plan de restructuration qui vise à réduire de 12 % ses effectifs, soit 4 000 emplois en moins, et à fermer un tiers de ses 78 sites sur plusieurs années, ainsi qu'a accroître ses dépenses publicitaires, pour résister à ses concurrents comme Procter et Gamble. Au total, le projet doit lui coûter 550 à 650 millions après impôts.

En excluant ces charges, la marge brute s'est améliorée au troisième trimestre à 56,5 %, soit 1,4 point de mieux qu'un an auparavant. Le bénéfice d'exploitation a diminué de 9 %, mais hors coûts de restructuration il ressort en hausse de 15 %. "Un record historique, la plus forte hausse trimestrielle en 4 ans", a indiqué le groupe dans le communiqué.

A éléments comparables, la marge opérationnelle ressort à 21 % contre 19,8 %.

"Nous sommes très satisfaits des résultats, qui dépassent nos attentes et poursuivent la forte dynamique du premier semestre. Les fondamentaux de Colgate sont de plus en plus solides", a déclaré le PDG Reuben Mark, cité dans le communiqué.

Il s'est notamment félicité de la hausse de la marge brute hors exceptionnels, "la plus forte en quatre ans".

"La hausse du bénéfice a financé un niveau de dépenses publicitaires record pour les divisions de Colgate dans le monde, ainsi qu'un niveau de profit opérationnel record, hors charges de restructuration et de stock options. Chaque division contribue à ces bons résultats", a-t-il dit.

Le directeur financier Ian Cook s'est dit "ravi que nos investissements dans les marques continuent de payer" et a remarqué que" le marché du dentifrice est à un niveau record aux Etats-Unis et progresse partout dans le monde, notamment au Mexique, Brésil, Royaume-Uni, en Russie, Australie et Inde".

"La part de marché de Colgate dans les brosses à dents continue aussi de progresser et atteint un nouveau record", a-t-il ajouté.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.