×
117
Fashion Jobs

Deckers Brands améliore grandement sa rentabilité

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 27 mai 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe américain Deckers Brands, détenteur des marques de chaussures Ugg, Hoka One One, Teva et Sanuk, finit en beauté son exercice 2017/18, avec des ventes en hausse de 8,4 %, à 400,7 millions de dollars (342,4 millions d'euros) au cours des trois derniers mois. Une progression qui lui permet de franchir un nouveau record de ventes à 1,9 milliard de dollars (1,6 milliard d'euros) sur l'ensemble de l'exercice clos fin mars.


La campagneUgg Collective 2018 - Ugg


Côté rentabilité, les progrès sont encore plus notables. Au quatrième trimestre, le résultat opérationnel a bondi à 18,3 millions de dollars (15,6 millions d'euros), après une perte d'exploitation de 30,9 millions de dollars au cours du même trimestre de l'exercice précédent.

« Nous avons terminé l'exercice 2018 sur une note positive, en dépassant les prévisions pour le cinquième trimestre consécutif, s'est félicité Dave Powers, PDG du groupe. L'ensemble des équipes de Deckers ont joué un rôle et réalisé une performance exceptionnelle, malgré les nombreux obstacles qu'a dû affronter la société au cours des douze derniers mois. »

Sur l'ensemble de l'exercice, l'entreprise basée à Goleta, en Californie, a réalisé un chiffre d'affaires record de 1,9 milliard de dollars (1,6 milliard d'euros), soit une progression de 6,3 %, améliorant nettement au passage son résultat opérationnel qui passe d'une perte de 1,9 million à un bénéfice de 222,6 millions de dollars (191 millions d'euros). Le bénéfice net du groupe atteint lui 114,3 millions de dollars (98 millions d'euros), contre 5,7 millions un an plus tôt.

La marque phare du groupe, Ugg, a vu ses ventes annuelles progresser de 3,9 %, à 1,5 milliard de dollars, tandis que celles des sandales Teva ont augmenté de 13,5 %, à 133,6 millions de dollars. Quant à la marque de sneakers Hoka One One, son chiffre d'affaires a explosé (+46,7 %) pour atteindre 153,5 millions de dollars. Seul le label Sanuk a connu un léger déclin de 0,9 %, finissant l'année sur des ventes à 90,9 millions de dollars.

Du côté des canaux de distribution, les ventes en gros du groupe ont progressé de 5,7 %, à 1,2 milliard de dollars, contre une hausse de 7,4 % de l'activité de vente au détail, qui cumule un chiffre d'affaires de 715,7 millions de dollars. Tous réseaux confondus, les ventes internationales ont distancé celles sur le marché intérieur du groupe, avec des hausses respectives de 12,4 % et de 2,9 %.

Dave Powers en a profité pour réaffirmer que le groupe est en bonne position pour tirer le meilleur parti de son succès au cours du dernier exercice. Celui-ci espère « renforcer sa compétitivité en poursuivant son plan d'amélioration du bénéfice opérationnel et en se concentrant sur sa stratégie ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com