×
139
Fashion Jobs
THE KOOPLES
Area Manager - Zürich And South of Germany - w/m/v
CDI · ZURICH
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 80 % Befristet in Spreitenbach ab Sofort
CDI · Spreitenbach
GLOBUS
Chief Sales Officer (Cso) / Mitglied Der Geschäftsleitung (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
VANIDA DANG
Stage Responsable de Zone
Stage · BIENNE
VANIDA DANG
Stage Responsable de Zone
Stage · BIENNE
ESTÉE LAUDER
Customer Service Coordinator (B2B)
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Betriebstechniker/in
CDI · Wohlen
ESTÉE LAUDER
Beauty Advisor Fragrance Brands 80% - Globus Glattzentrum ab September
CDI · Wallisellen
ESTÉE LAUDER
Tom Ford Beauty Advisor 80% Jelmoli Zürich
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Flex (Employé/e de Vente) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESPRIT
Assistant Store Manager (M/W, 100%)
CDI · Wallisellen
ESPRIT
Sales Associate (Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 100%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 60 - 80%)
CDI · Lucerne
ESPRIT
Store Manager (m/f, 100%)
CDI · La Tène
ESPRIT
Sales Associate Flex (Mitarbeiter/in im Verkauf) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
CALZEDONIA
Vendeuse 30%
CDI · VEVEY
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 30%
CDI · NYON
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 30% Lausanne
CDI · LOSANNA
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100%
CDI · LAUSANNE
CALZEDONIA
Sales Assistant 30%
CDI · BIEL
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 20%
CDI · GENEVA
GLOBUS
Verkaufsberater:in Fashion im Bereich Premium (M/W/D)
CDI · ZURICH
Publié le
6 avr. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Eleven Paris : la liquidation prononcée

Publié le
6 avr. 2017

Sortie de son plan de sauvegarde judiciaire en juillet dernier, puis placée en redressement judiciaire en décembre après une nouvelle défaillance financière, la marque Eleven Paris a été officiellement placée en liquidation judiciaire le 27 mars.

Eleven Paris


Malgré l’intérêt initial de plusieurs enseignes – dont Apostrophe, mais aussi American Vintage ou Majestic Filatures, qui s'étaient manifestées puis ont finalement retiré leur dossier en raison du prix de reprise –, le cas Eleven Paris n'a pas trouvé d'issue favorable lors de la dernière audience. L'offre du cofondateur de la marque, Dan Cohen, proposant de reprendre cinq boutiques (sur une vingtaine) et une vingtaine de salariés (sur plus d'une centaine), n'a pas été retenue par le tribunal.

La liquidation annoncée a déclenché la fermeture de toutes les boutiques comme le licenciement de la totalité des salariés de l’entreprise, renvoyés chez eux le 28 mars.

Malgré cette procédure de liquidation enclenchée, la porte reste entrouverte puisque des offres améliorées peuvent toujours être présentées au tribunal pendant celle-ci. Eleven Paris a donc encore une chance d'être reprise avec une partie de ses actifs, ou bien, à défaut, en tant que marque seule.

Les premiers déboires d'Eleven Paris avaient commencé en décembre 2015, date à laquelle une plainte collective de 96 pages dénonçait l’utilisation frauduleuse par Eleven Paris de l’image et du nom de certains artistes – Rihanna, Beyoncé, Kanye West, Jay-Z et Pharell Williams notamment – sur tee-shirts, débardeurs, sweats, chapeaux, sacs ou mêmes coques de téléphone.

Si un accord amiable avait pu être trouvé, la marque avait dû, quelques mois plus tard, demander l’ouverture d’une première procédure de sauvegarde et commencer son travail de restructuration via la nomination du PDG Thomas Camille (ex-Celio). Des efforts qui n’auront pas suffi, même si d'autres offres de reprise peuvent toujours surgir dans les semaines à venir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com