×
Par
AFP
Publié le
4 mars 2006
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Galliano célèbre l'Amérique, Hermès l'élégance luxueuse

Par
AFP
Publié le
4 mars 2006

PARIS, 4 mars 2006 (AFP) - John Galliano a célébré l'Amérique et la conquête de l'Ouest, avec une pointe d'esprit gothique, tandis que Jean Paul Gaultier propose aux cavalières et escrimeuses d'Hermès un vestiaire à l'élégance luxueuse, selon les collections de prêt-à-porter féminin présentées vendredi à Paris.


Présentation d'une création du Britannique John Galliano, lors des défilés automne-hiver 2006/07 le 4 mars 2006 à Paris
Photo : François Guillot/AFP

Chez Galliano, dans la lumière de lustres moyennâgeux, des femmes à l'allure de conquérantes du Far West, mais plus romantiques que belliqueuses, se fraient un chemin entre des candélabres.


Présentation d'une création du Britannique John Galliano, lors des défilés automne-hiver 2006/07 le 4 mars 2006 à Paris - Photo : François Guillot/AFP

Elles portent de longs manteaux cache-poussière, des vestes sombres, découpées sur le bras, une longue jupe ou un pantalon de cuir, une austère chemise noire à col montant et petits boutons. Elles coiffent leur volumineuse chevelure d'un chapeau noir à larges bords qui rappelle celui des cow-boys et se chaussent de bottes à l'aspect poussiéreux, à moitié délacées.


Présentation d'une création du Britannique John Galliano, lors des défilés automne-hiver 2006/07 le 4 mars 2006 à Paris
Photo : François Guillot/AFP

Mais les manteaux sont brodés dans le bas, les pantalons de cuir accueillent des empiècements bleus et rouges ou une étoile, des boots se couvrent de touches de fourrure, des motifs indiens semblent orner un manteau. Les étoiles et les rayures blanches et rouges du drapeau américain s'étalent sur un haut.

Des vestes de peau lainée réchauffent une jupe fluide asymétrique, une chemise de mousseline se glisse dans un pantalon de cuir, une robe de mousseline noire s'adoucit de colliers.


John Galliano, lors des défilés automne-hiver 2006/07 le 4 mars 2006 à Paris - Photo : François Guillot/AFP

A l'issue du défilé, après un negro spiritual, John Galliano a salué le public vêtu d'un manteau long jusqu'au sol, d'un jean et d'un T-shirt arborant les rayures du drapeau américain.


Présentation d'une création signée Jean-Paul Gaultier pour Hermès, le 4 mars 2006 à Paris
Photo : Pierre Verdy/AFP

Chez Hermès, cravache/épée à la main, des femmes vêtues d'un pantalon de cuir, d'un chemisier de mousseline à lavallière, chaussées de bottes, le visage grillagé ou une bombe nouée d'un foulard sur la tête, parcourent avec assurance le podium en forme de H.

Elles se protègent du froid avec une petite veste de cuir cognac, une cape de cuir marron ou noire, éventuellement à capuchon, une petite cape de vison, une veste cintrée en peau lainée, de grands cols de lainage bordés de fourrure ou un foulard gansé de fourrure qui joue les cagoules fines et souples.

Après le sport, place au jupes de dentelle cannelle brodée d'or, aux tailleurs pantalons, aux étoles de fourrure, aux longues robes noires en mousseline ou en velours et à capuchon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.