×
Publié le
21 févr. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gaspard Yurkievich, pâtissier d'un jour pour le Café de la Paix

Publié le
21 févr. 2007

Les Cinq Cents Feuilles revisités par quatre grands noms féminins de la mode au cours de la saison 2005-2006 ont laissé place aux créations masculines. Après Paco Rabanne, c’est au tour de Gaspard Yurkievich de revendiquer sa part de gâteau. Le jeune créateur parisien se fait le couturier de la haute pâtisserie pour Paris Capitale de la création et livre ses secrets gourmands au Café de la Paix en concoctant un délicieux « Cream Passionnel » pour le mois de mars.


Cream Passionnel

Ornée de l’un des accessoires emblématiques du styliste, un nœud tout chocolat, cette folie pâtissière met en scène un cylindre moelleux dont la mousse de chocolat renferme un coulis à la framboise relevé par une étonnante saveur de gingembre.

Estampillé « Y », cet écrin gourmand mais éphémère, que l’on a plaisir à détruire pour mieux le savourer, cache en son cœur une fève collector marquée de l’une des lettres du nom du créateur de mode qui apprécie le côté « durable » de « cette fève que l’on emporte avec soi ». Cerise sur le gâteau, un escarpin en chocolat noir recouvert de poudre d’or trône sur ce Cream Passionnel, « beau à regarder et jouissif à détruire ».


Gaspard Yurkievich et son Cream Passionnel

Mise en saveurs par Laurent Delarbre, le nouveau chef du Café de la Paix, cette recette sera disponible en édition limitée du 1er mars au 16 septembre prochains au prix de quinze euros... au Café de la Paix bien sûr !

La prochaine figure masculine de la mode, qui mettra la main à la pâte, prendra la relève à la mi-septembre 2007. Son nom reste encore secret.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com