×
117
Fashion Jobs

Genesco rejette l'offre de Foot Locker de 1,2 milliard de dollars

Par
AFP
Publié le
today 23 avr. 2007
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La chaîne américaine d'articles de sport Genesco a annoncé lundi 23 avril qu'elle rejetait l'offre de 1,2 milliard de dollars présentée début avril par le distributeur américain de chaussures de sport Foot Locker et rendue publique vendredi 20.

"Le conseil d'administration de Genesco a rejeté à l'unanimité cette offre non sollicitée de 46 dollars cash par action" car "cette proposition n'est pas dans le meilleur intérêt des actionnaires de Genesco", a indiqué un communiqué de Genesco lundi. Cette offre "ne reflète pas la valeur à long terme de Genesco, dont sa forte position sur le marché et ses perspectives de croissance", a commenté le PDG de Genesco Hal Pennington.

Foot Locker avait proposé de payer 46 dollars par action, ce qui représentait une prime de 26 % par rapport au cours moyen sur une période de un an précédant le 4 avril, date où l'offre a été présentée à la direction. A la Bourse de New York, l'action s'envolait de 1,42 % à 50,69 dollars vers 14h45 GMT, signe que le marché parie sur un relèvement de l'offre de Foot Locker ou sur le lancement d'offres concurrentes plus élevées.

Genesco représente un réseau de 2 000 magasins aux Etats-Unis et au Canada via plusieurs enseignes, dont Journeys Kidz, Shi by Journeys, Johnston and Murphy ou encore Underground Station. Le groupe a dégagé en 2006 un bénéfice net de 67 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de 1,46 milliard.

Foot Locker, doté d'un réseau de 4 000 magasins dans vingt pays, a pour sa part réalisé un bénéfice de 113 millions de dollars l'an passé, pour un chiffre d'affaires de 1,65 milliard.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.