×
117
Fashion Jobs

Gerry Weber relève ses prévisions

Publié le
today 8 nov. 2010
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gerry Weber
Gerry Weber relève déjà ses prévisions ; La marque allemande de mode féminine vise pour son exercice, entamé le 1er novembre, un chiffre d'affaires total de 685 millions d'euros. Sur le dernier exercice, dont les résultats provisoires seront publiés début 2011, le groupe a engrangé quelque 620 millions contre 594 millions auparavant.

Ce développement passe par l'internationalisation et par les magasins à l'enseigne. Baptisés Houses of Gerry Weber, ils devraient être au nombre de 400 avant la fin de l'année. "Nous accélérons le rythme de notre expansion. Nous prévoyons d'ouvrir chaque année de 65 à 75 magasins en propre et de 60 à 70 boutiques gérées en franchise", commente Ralf Weber, directeur général. En France, Gerry Weber n’a aucune boutique en propre et préfère travailler avec les détaillants. Récemment, des franchisés ont ouvert à Arras, à Fougères et à Lannion. Début 2011, suivra Lorient. "Nous avons une demi-douzaine de projets, surtout en région parisienne. La surface moyenne en France est d’une centaine de mètres carrés, contre le double en Allemagne", commente Frank Boes, le directeur de la filiale française.

Gerry Weber a surtout trouvé sa place chez les détaillants multimarques en leur proposant des marges assez élevées. En 2010, une cinquantaine de nouveaux clients ont été comptabilisés portant le total à quelque 350. "Notre système se base sur quatre collections et des livraisons mensuelles. Je pense du coup que le potentiel est peut-être de 400", poursuit-il. Chez les détaillants, la marque côtoie souvent Pause Café, Weill, Frank Walder, Betty Barclay ou encore Basler.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com