×
421
Fashion Jobs
HUGO BOSS (SCHWEIZ) AG
Junior Product Manager Textile Licenses
CDI · Zug
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Bärengasse, Zürich | Teilzeit 60 - 80%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Jelmoli, Zürich | Teilzeit 60%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Globus Zürich | Teilzeit 80%
CDI · Zürich
NEWELL
Account Manager Schweiz (Outdoor & Recreation)
CDI · GIVISIEZ
SIMPLICITY
Area Manager Sales B2B Schweiz (m_w_d) Showroom Zürich Opus & Someday
CDI · ZURICH
HOLY FASHION GROUP
Marketing Manager (d/M/W)
CDI · KREUZLINGEN
TIFFANY & CO
Purchasing Specialist
CDI · Geneva
NAPAPIJIRI
Sales Director Northern Europe - Napapijri
CDI · STABIO
ON RUNNING
Footwear Testing Coordinator
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Inventory Controls Analyst
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Freight Planning Lead
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Global Sales B2B System Specialist
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Head of Logistics
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Talent Business Partner Emea
CDI · ZURICH
MAMMUT
HR Business Partner (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
HOLY FASHION GROUP
Inhouse Consultant Sap sd/ le (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Joop Brand Controller (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
B2B E-Commerce Manager (Joop, Strellson, Windsor.) (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
(Junior) Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
SEA Manager (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
Par
AFP
Publié le
1 avr. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hermès en discussion pour céder sa participation (45%) dans Jean Paul Gaultier

Par
AFP
Publié le
1 avr. 2011

PARIS, 1 avr 2011 (AFP) - La maison de luxe française Hermès a annoncé vendredi avoir engagé des discussions avec des acquéreurs, dont il ne dévoile pas l'identité, pour céder sa participation de 45% dans la maison de couture Jean Paul Gaultier.

Jean-Paul Gaultier, Hermès
Jean Paul Gaultier, défilé automne-hiver 2011/2012

"Hermès annonce avoir été approché par des acquéreurs intéressés par sa participation de 45% dans la maison Jean Paul Gaultier. Des discussions ont été engagées", indique dans un communiqué laconique la vénérable maison.

Selon le quotidien Les Echos, la maison de couture dirigée par Jean Paul Gaultier cherche à lever du capital pour financer son développement.

Plusieurs candidats sont sur les rangs pour reprendre la maison, selon le journal qui cite "plusieurs sources" non identifiées. Un mandat a été confié à la boutique de conseil en fusions et acquisitions Aforge Finance, pour une "mission de réflexion sur les évolutions stratégiques".

Le couturier, qui détient le solde du capital (55%) de sa maison, "pourrait abaisser sa participation" selon Les Echos, mais il devrait conserver la direction artistique de cette maison qu'il a fondée il y a vingt-neuf ans.

Il n'a pas pour autant l'intention de lâcher l'univers de la mode, croit savoir le quotidien économique.

La valorisation de la maison Jean Paul Gaultier fait l'objet d'estimations très différentes, allant de dizaines de millions d'euros à des centaines de millions, selon Les Echos. Hermès est entré au capital de Jean Paul Gaultier il y a douze ans. Il bénéficie d'une option d'achat sur le reste du capital.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.