×
421
Fashion Jobs
HUGO BOSS (SCHWEIZ) AG
Junior Product Manager Textile Licenses
CDI · Zug
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Bärengasse, Zürich | Teilzeit 60 - 80%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Jelmoli, Zürich | Teilzeit 60%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Globus Zürich | Teilzeit 80%
CDI · Zürich
NEWELL
Account Manager Schweiz (Outdoor & Recreation)
CDI · GIVISIEZ
SIMPLICITY
Area Manager Sales B2B Schweiz (m_w_d) Showroom Zürich Opus & Someday
CDI · ZURICH
HOLY FASHION GROUP
Marketing Manager (d/M/W)
CDI · KREUZLINGEN
TIFFANY & CO
Purchasing Specialist
CDI · Geneva
NAPAPIJIRI
Sales Director Northern Europe - Napapijri
CDI · STABIO
ON RUNNING
Footwear Testing Coordinator
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Inventory Controls Analyst
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Freight Planning Lead
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Global Sales B2B System Specialist
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Head of Logistics
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Talent Business Partner Emea
CDI · ZURICH
MAMMUT
HR Business Partner (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
HOLY FASHION GROUP
Inhouse Consultant Sap sd/ le (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Joop Brand Controller (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
B2B E-Commerce Manager (Joop, Strellson, Windsor.) (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
(Junior) Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
SEA Manager (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
Par
AFP
Publié le
8 févr. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hermès s'offre une année record à plus de 5,5 milliards d'euros

Par
AFP
Publié le
8 févr. 2018

Paris, 8 fév 2018 (AFP) - Les ventes d'Hermès ont atteint un nouveau record en 2017, à 5,5 milliards d'euros, malgré un ralentissement au dernier trimestre, permettant au groupe de luxe de confirmer ses perspectives « ambitieuses » à moyen terme.

dr


« 2017 a été une belle année, nous avons accéléré notre croissance, qui est encore une fois supérieure à la progression moyenne du secteur. Il y a une contribution très équilibrée entre les métiers et les zones géographiques », s'est félicité le président du groupe Axel Dumas, jeudi lors d'une conférence téléphonique.

Selon lui, « Hermès démontre sa solidité année après année », malgré un contexte « très instable et volatile » et « le renforcement des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde ».

Le sellier-maroquinier du faubourg Saint-Honoré réalise un chiffre d'affaires de 5,55 milliards d'euros, quasiment en ligne avec les consensus établis par Factset et Bloomberg, qui tablaient respectivement sur 5,57 et 5,56 milliards.

La croissance en données publiées s'établit à 6,7 %. En données organiques, elle s'affiche à +8,6 %, soit supérieure à l'exercice 2016 (+7,4 %), une croissance « particulièrement saine puisqu'elle repose essentiellement sur une augmentation des volumes », a souligné le groupe dans son communiqué.

Le fabricant des célèbres carrés de soie et des sacs Birkin et Kelly a cependant connu un ralentissement au quatrième trimestre, avec une croissance publiée négative de -0,4 % et une progression organique de 4,6 %, principalement due à des stocks « un peu bas en raison d'une très forte demande », selon Axel Dumas.

Sa principale activité, la Maroquinerie et Sellerie - pilier du groupe - a bondi de 9,7 % l'an dernier (en organique), à 2,8 milliards d'euros, « en ligne avec nos attentes », a relevé Axel Dumas.

« Il y a une très forte demande pour les sacs, et pour la satisfaire nous poursuivons nos projets d'augmentation des capacités », a-t-il ajouté, rappelant que deux nouvelles manufactures doivent ouvrir leurs portes à l'horizon 2020.

Le groupe publiera le 21 mars ses résultats annuels. Il avait franchi en 2016 le cap du milliard d'euros de bénéfice net, assorti d'une rentabilité opérationnelle historique.

Jeudi, Hermès a indiqué que sa « rentabilité opérationnelle en 2017 devrait être proche du niveau record atteint au premier semestre 2017 » où sa marge opérationnelle avait atteint à 34,3 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.