×
101
Fashion Jobs

Kenzo : l'Asie au coeur du dernier défilé de la saison

Publié le
today 26 juin 2017
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

On hésite à calculer le budget des vols pour le défilé de Kenzo cette saison, sachant que la moitié des quelque 80 modèles asiatiques venait spécialement d'Orient pour ce show masculin et féminin.

Kenzo Kenzo Kenzo - Kenzo


Comptant la présence de deux icônes japonaises, le chanteur et acteur Ryuichi Sakamoto et le célèbre modèle Sayoko Yamaguchi, muse d'un jour du fondateur Kenzo Takada, c'était une merveilleuse performance. Ajoutant à l'atmosphère animée, une série d'acrobates accrochés à des élastiques se sont balancés sur la façade monumentale du lycée Camille Sée où le défilé était organisé. Et, tout comme cette collection éclectique aux motifs multiples, le bâtiment est construit dans une combinaison de béton, granit rose et copeaux de marbre cassés. 

C'était également le dernier défilé de cette saison européenne de 17 jours, et une façon spectaculaire de clore ce qui s'est avéré être une saison optimiste, durant laquelle tous les créateurs étaient déterminés à laisser de côté l'obscurité apportée par les attaques terroristes en Europe.

Ainsi, les créateurs Carol Lim et Humberto Leon ont proposé des mélanges exubérants de rayures de football, de fleurs funky et de motifs paisley audacieux. Le tout étayé avec probablement leur meilleur travail à façon à ce jour pour Kenzo - des vestes multi-poches allongées aux cools shorts de laine taille haute - depuis leur prise en charge de la direction créative de la maison en 2011.

« Nous avons fait venir des dizaines de nos modèles. Nous devions le faire. De Corée, du Japon, de Chine et de Taipei. Mais cela en valait la peine », a déclaré Humberto Leon après le défilé.

Pour les dames, de grands pantalons violet Clongowes Wood; des tops soutien-gorge à zigzags merveilleusement graphiques; et des tops multi-tissus couverts d'expressions comme "Future Mayhem". Un dénouement approprié pour une saison où la mode a exprimé un nouveau message de tolérance et de cohésion face à la dissension, la colère, et le jingoïsme du Brexit et de Donald Trump en 2016.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com