×
406
Fashion Jobs
ON RUNNING
Product Manager Performance Running
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Talent Business Partner Lead - Retail & DTC
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Global Compensation And Benefits Lead
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Ecommerce Site Merchandise Manager - Emea
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Business Analyst, Emea Operations (German Speaking)
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Backend Software Engineer
CDI · ZURICH
H&M
h&m Home in-Store Commercial Manager h&m Home (Limited Position - 1 Year)
CDI · WALLISELLEN
HOLY FASHION GROUP
Junior Onlineshop Manager (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Inhouse Consultant Sap mm (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
SIDLER SA
Hse Specialist / Mendrisio
CDI · MENDRISIO
CALZEDONIA GROUP
Junior District Manager
CDI · LAUSANNE
COTY
Area Sales Manager
CDI · Geneva
PHV
Sales Manager Tommy Hilfiger & Calvin Klein Womenswear Switzerland (M/F/X)
CDI · Thalwil
ON RUNNING
Product Lifecycle Management Specialist
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Packaging Developer
CDI · ZURICH
MAMMUT
Territory Manager Switzerland / Region ch Mitte-Ost (M/W/D, 80-100%)
CDI · SEON
HOLY FASHION GROUP
Junior Controller (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HUGO BOSS (SCHWEIZ) AG
Junior Product Manager Textile Licenses
CDI · Zug
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Bärengasse, Zürich | Teilzeit 60 - 80%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Jelmoli, Zürich | Teilzeit 60%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Globus Zürich | Teilzeit 80%
CDI · Zürich
NEWELL
Account Manager Schweiz (Outdoor & Recreation)
CDI · GIVISIEZ
Par
Reuters
Publié le
21 avr. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kering : les ventes de Gucci décrochent plus que prévu au premier trimestre

Par
Reuters
Publié le
21 avr. 2015

Kering a publié ce mardi 21 avril un chiffre d'affaires marqué par la chute des ventes de Gucci, sa marque phare en pleine phase de relance et de repositionnement.

Gucci - automne-hiver 2015 - © PixelFormula

Le chiffre d'affaires du groupe également propriétaire de Saint Laurent, Bottega Veneta ou Puma, a totalisé 2,65 milliards d'euros, signant une progression de 11,4 %, dopée par les effets favorables de la baisse de l'euro.

A taux de change constants, les ventes ont reculé de 0,6 %, plombées par la forte baisse de Gucci et le net ralentissement de Bottega Veneta.

Gucci, qui compte pour plus de 60 % de la rentabilité de Kering, a vu ses ventes chuter de 7,9 % à taux de change constants - après une baisse de 0,5 % au dernier trimestre et un recul de 1,1 % sur l'ensemble de l'année 2014 - alors que les analystes tablaient sur un recul compris entre 3 % et 4 %.

La baisse a été de 4 % dans le réseau de magasins en propre de la marque (83 % du chiffre d'affaires) tandis qu'elle a atteint 23 % chez les distributeurs tiers, où Gucci a volontairement moins livré afin d'éviter, notamment, d'alimenter le marché parallèle, aux dires du directeur financier du groupe, Jean-Marc Duplaix.

La griffe florentine a souffert d'une base de comparaison défavorable au Japon (ses ventes avaient grimpé de 30 % il y a un an avant un relèvement de TVA) et d'une forte baisse ailleurs en Asie (-10 %), tandis que ses ventes ont été positives en Europe de l'Ouest grâce aux flux touristiques nourris par la baisse de l'euro, et stables aux Etats-Unis.

L'effet de la TVA japonaise a coûté deux points de croissance à Gucci, a précisé le directeur financier.

Sous la houlette de son nouveau designer Alessandro Michele et de son nouveau PDG, Marco Bizzarri, la griffe devrait, selon le PDG de Kering, renouer avec la croissance à partir du second semestre.

Interrogé sur une possible harmonisation des prix entre l'Europe et l'Asie, comme annoncé par Chanel, le directeur financier a répondu que la réflexion serait menée « marque par marque et produit par produit ».

Bottega Veneta, très exposée à Hong Kong et Macao (19 % de ses ventes en 2014) - régions frappées par une forte baisse des flux touristiques chinois - a fortement ralenti la cadence à +3,1 % (après +6,8 % au quatrième trimestre 2014), tandis que Saint Laurent a poursuivi sur sa brillante trajectoire (+21,2 %).

Ailleurs, les autres marques de mode-maroquinerie (Balenciaga, Stella McCartney, Alexander McQueen) ont signé des performances positives, avec une hausse de 16 % dans leurs réseaux de magasins en propre, tandis que les ventes ont été très négatives dans les montres (Girard Perregaux, Ulysse Nardin).

Les ventes de l'équipementier sportif Puma ont augmenté de 4,5 %, après 6,5 % en fin d'année 2014.

© Thomson Reuters 2023 All rights reserved.