×
76
Fashion Jobs
Publié le
6 juil. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Luz Collections signe des maillots de bain en coton bio

Publié le
6 juil. 2015

Plusieurs marques et enseignes s’appuient aujourd’hui sur le bio et le commerce équitable. Mais surtout en prêt-à-porter. Les fondatrices de Luz Collections l’affirment, elles sont les seules, ou en tout cas les premières, à avoir choisi cet engagement dans le maillot de bain. La marque a été créée en 2012. Présente au salon Mode City, qui s’est terminé ce lundi 6 juillet, elle y présentait sa quatrième collection, sur le printemps-été 2016.

Modèle Luz Collections 2015


La marque a été créée en fait par deux amies d’enfance, Claire Mougenot et Virginie Courtin-Clarins, rejointes en 2013 par Alix Mougenot, sœur de Claire. Depuis, Virginie Courtin-Clarins a quitté l’opérationnel tout en restant actionnaire pour rejoindre le groupe familial Clarins.
 
En fait, Claire Mougenot avait passé plusieurs années en Argentine dont un an de stage dans le bioalimentaire. C’est ce qui l’a conduit à vouloir rester dans ce domaine. L’idée du maillot de bain est venue car elles ne trouvaient pas forcément, à titre personnel, leur bonheur sur le marché, hormis peut-être Erès et Princesse Tam Tam.

Il leur aura fallu du temps pour mettre au point la matière. Celle-ci se compose de 93 % de coton bio et de 7 % d’élasthanne. Un essai avait été fait avec seulement 3 % d’élasthanne. Sans succès pour un produit allant sur la peau et dans l’eau ! Certes, Luz, de ce fait, ne sèche pas aussi vite que d’autres maillots. « Mais il sèche quand même », relève en souriant Alix Mougenot.
 
Le style en est assez dépouillé en s’appuyant surtout sur des codes graphiques et des éléments de couleurs. La collection printemps-été 2016 compte aussi quelques touches d’imprimés, là encore très graphiques.
 
Les produits sont fabriqués dans un atelier au Pérou, où le coton pima est très répandu. Luz bénéficie du label Gots, qui garantit une fabrication sans solvants aromatiques, sans OGM… et défend aussi une rémunération correcte, l’interdiction du travail des enfants, etc.
 
Les prix des produits vont de 99 à 174 euros. La marque compte aujourd’hui une quarantaine de points de vente, dont une trentaine en France. A l’étranger, la marque est vendue aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Suisse et en Belgique. En Argentine également. Luz Collections compte depuis début juin jusqu’à fin juillet une boutique éphémère au 13 rue du Dragon, à Paris.
 
Côté salons, la marque était donc à Mode City. Il y a un an, elle a fait Coterie à New York et envisage cette fois de se poser à Capsule en septembre prochain dans la métropole américaine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com