×
112
Fashion Jobs

LVMH, leader mondial du luxe à la tête d'une soixantaine de marques

Par
AFP
Publié le
today 6 nov. 2007
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PARIS, 6 nov 2007 (AFP) - Mode, maroquinerie, cosmétiques, joaillerie, vins, parfums... Le français LVMH, repreneur du quotidien économique Les Echos, est propriétaire d'une kyrielle de marques qui en font le leader mondial du luxe.


Louis Vuitton campagne publicitaire automne-hiver 2007/2008

Avec 1 800 magasins et 64 000 salariés, LVMH a dégagé en 2006 plus de 15 milliards d'euros de chiffre d'affaires, et 1,9 milliard de bénéfices, doublés en deux ans.

Le groupe de Bernard Arnault est propriétaire d'une soixantaine de marques, réparties dans cinq branches : mode et maroquinerie, vins et spiritueux, parfums et cosmétiques, montres et joaillerie, distribution sélective.

Il possède en outre le mensuel Connaissance des Arts et D.I. Group, propriétaire de l'hebdomadaire Investir et du quotidien La Tribune, mis en vente.

Dans son coeur de métier, le luxe, LVMH détient Louis Vuitton, un des fleurons de la maroquinerie française (11 400 personnes à travers le monde).

Première division du groupe (5,2 milliards d'euros de ventes annuelles), la branche mode et maroquinerie regroupe les maisons Fendi, Marc Jacobs, Kenzo, Givenchy, Emilio Pucci, ou encore le bottier Berluti.

Dans les vins et spiritueux, LVMH est à la tête des maisons les plus prestigieuses : champagnes Moët et Chandon, Dom Pérignon, Veuve Cliquot, Krug, domaine Château d'Yquem, les whiskeys Glenmorangie, la vodka Belvedere. Outre des domaines dans la Napa Valley californienne, le groupe s'est aussi offert des vignobles en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Argentine.

LVMH possède les parfums Christian Dior, Givenchy ou Guerlain, et la branche "distribution sélective" est à la tête de la chaîne Sephora (quatre cent vingt magasins dans neuf pays européens, une centaine aux Etats-Unis).

Les grands magasins parisiens La Samaritaine, fermée en juin 2005 pour six ans de travaux, et Le Bon Marché font aussi partie de cette division.

Dans le portefeuille de LVMH également, les montres Dior, celles du diamantaire De Beers, mais aussi TagHeuer ou encore le joaillier Chaumet.

Par ailleurs, la société d'investissement de la famille de Bernard Arnault, Groupe Arnault, est entrée début mars dans le capital de Carrefour, le numéro deux mondial de la distribution, en tandem avec le fonds d'investissement américain Colony Capital.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.