×
132
Fashion Jobs
THE KOOPLES
Area Manager - Zürich And South of Germany - w/m/v
CDI · ZURICH
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 80 % Befristet in Spreitenbach ab Sofort
CDI · Spreitenbach
GLOBUS
Chief Sales Officer (Cso) / Mitglied Der Geschäftsleitung (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
HUGO BOSS
Key Account Manager Menswear (M/F/D) 100%
CDI · Zug
ZADIG & VOLTAIRE
Store Manager - 100% - Globus Basel
CDI · BÂLE
SKECHERS RETAIL SWITZERLAND
Responsable de Boutique
CDI · LAUSANNE
TOM TAILOR
Modeberater (M/W/D) Mit 60 % Arbeitspensum Für Unseren Tom Tailor Store in Mels (Ekz: Pizolcenter)
CDI · MELS
ESPRIT
Sales Associate Flex (Mitarbeiter/in im Verkauf) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESPRIT
Sales Associate Flex (Employé/e de Vente) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESTÉE LAUDER
Senior Mps Planner
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Project Engineer Building Infrastructure
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Customer Service Cluster Lead
CDI · Wollerau
TOM TAILOR
Modeberater (M/W/D) Mit 40 % Arbeitspensum Für Unseren Tom Tailor Denim Store in Mels (Ekz: Pizol Center)
CDI · MELS
LA PERLA
Luxury Sales Associate
CDI · ZÚRICH
ZOÉ DROCOURT GMBH
(Senior) Sales Consultant (m/f/x)
CDI · ZURICH
BENEFIT COSMETICS
Conseiller/ Esthéticien H/F
CDD · VEVEY
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W), 60 - 80%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Store Manager (M/W 100%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate (Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 100%)
CDI · Zürich
FOOT LOCKER
Collaborateur/Collaboratrice Chargé Des Ventes
CDI · Geneva
FOOT LOCKER
Collaborateur/Collaboratrice Chargé Des Ventes
CDI · Lausanne
ESTÉE LAUDER
Earned / Owned Media Executive Switzerland (6 Months Contract)
CDD · Zürich
Publié le
7 juil. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Macy’s ne vendra plus la marque Donald Trump

Publié le
7 juil. 2015

En déclarant que les immigrés mexicains sont majoritairement des dealers et des violeurs, le candidat à la présidentielle américaine Donald Trump s’est mis à dos nombre de partenaires. Notamment Macy’s, qui ne vendra plus sa marque d’habillement.

Donald Trump - AFP


« Macy's est une entreprise qui milite pour la diversité et l'inclusion. Nous n'avons pas de tolérance pour la discrimination quelle que soit sa forme », explique le department store. « Nous ne pensons pas que cette description peu flatteuse soit le portrait exact de beaucoup de Mexicains, d'Americano-Mexicains et de Latinos qui ont contribué énormément au succès de notre pays. »
 
« Lorsque le Mexique nous envoie ces gens, ils n’envoient pas les meilleurs éléments (…), ils envoient ceux qui posent problème : ils apportent la drogue, ils apportent le crime, ce sont des violeurs… Et certains, je suppose, sont des gens bien », lâchait ainsi le 16 juin le candidat à la primaire républicaine, qui promet de construire un mur le long de la frontière mexicaine. Et d’envoyer la facture à Mexico.

Si de nombreuses sociétés, comme les chaines NBC et Televisa, ont annoncé cesser leur collaboration avec les entreprises de Trump, la montée dans les sondages du candidat est suivie de près par la filière textile américaine.

Le Mexique, très échaudé par les déclarations du représentant d’un parti présenté comme « pro-business », est en effet le troisième fournisseur des Etats-Unis en textile-habillement, avec 5,3 milliards de dollars de marchandises exportées vers l’Oncle Sam l’an passé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com