×
101
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Playtime Paris : léger recul du visitorat, mais hausse des acheteurs internationaux

Publié le
today 12 juil. 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Du 2 au 4 juillet dernier, au Parc Floral de Paris, Playtime Paris a célébré avec sa vingtième édition ses 10 ans d’existence. A cette occasion, le salon de l’univers de l’enfant a réuni 500 marques (71 % mode enfant, 20 % déco, 9 % maternité), soit une trentaine de plus que l’édition estivale de l’an passé. 


Espace tendance Refresh par Julie Yülle sur le salon Playtime Paris, juillet 2016


5 782 visiteurs professionnels ont parcouru les allées du salon, soit un recul de 7,6 % par rapport à l’an passé. « Ce résultat s’explique par une combinaison de plusieurs facteurs. Malheureusement, Paris souffre d’un certain désamour depuis plusieurs mois, les manifestations et grèves à répétition, la difficulté de trouver un hébergement en même temps que l’Euro et le climat d’insécurité ne favorisent pas les déplacements vers la capitale », souligne Sébastien de Hutten, le directeur du salon, qui précise également que le marché de l’enfant reste fragile.

Les organisateurs notent toutefois la forte présence d’acheteurs internationaux, dont la représentation est passée de 49,7 % à 56,9 %. Une hausse emmenée par l’Europe (+6,3 points sur un an) et la zone Asie (+2,5 points sur la même période), Corée du Sud en tête.

Enfin, si le visitorat recule, les organisateurs du salon notent « la qualité » des acheteurs présents, avec notamment la présence de Bonton (France), Centre commercial kids (France), Farfetch (Grande-Bretagne), Isetan (Japon), J Style Korea (Corée du Sud), Harvey Nichols (Etats-Unis), Takashimaya (Japon) ou encore The Conran Shop (Grande-Bretagne).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com