×
Auteur :
Publié le
10 juil. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Premium rachète le Bright

Auteur :
Publié le
10 juil. 2015

Le Bread&Butter n’est plus, vive le Premium. Les organisateurs du Premium à Berlin, déjà à la manoeuvre derrière le Seek, viennent d’annoncer le rachat du Bright, le salon spécialisé dans le skate.

Jörg Arntz, Anita Tillmann, Marco Aslim, Thomas Martini et Florian Bachelin


The Premium Group pilote dorénavant trois grands salons berlinois ainsi que Premium Order Munich dans la capitale bavaroise.

Marco Aslim et Thomas Martini, les fondateurs, qui ont vendu leurs parts dans l’opération, restent directeurs de la manifestation née à Francfort il y a dix ans. Dans un communiqué, les organisateurs assurent que les différentes entités du groupe gardent leur identité.

Cette saison, du 8 au 10 juillet, le Bright se tenait pour la première fois au même endroit que le Seek, dédié à la mode contemporaine et au street. Un rapprochement qui offrait aux visiteurs la possibilité de découvrir 600 marques. Mais, force est de constater, que de salon de niche dans le skate et l’urbain, le Bright est devenu aussi assez mainstream, accueillant les poids lourds du secteur et des marques plus habillées. A l'Arena de Berlin, le Seek, lancé en 2009, avec le renfort du Bright, offrait un parfum de déjà vu avec Levi’s, Reebok, Puma, Vans, Ben Sherman, Fred Perry… réunis dans deux vastes halls en bord de Spree.  

Dans tous les cas, Berlin, qui a connu beaucoup d’incertitudes avec la multiplication des initiatives, va trouver un peu de calme et de sérénité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com