×
102
Fashion Jobs

Pull-In dans le giron de la holding Impala

Publié le
today 25 oct. 2013
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pull-In voulait passer à l'étape suivante, il sait désormais sur qui s'appuyer. Le spécialiste des sous-vêtements jeunes vient en effet d'annoncer la signature d'un partenariat avec Impala, holding de Jacques Veyrat.

Aucun détail sur l'opération n'est connu, mais l'homme d'affaires, qui se construit actuellement un groupe, n'opère qu'en prenant des participations de contrôle.

Visuel: Pull-In.


Après une fusion ratée avec le groupe Coalision il y a un an, le fondateur de Pull-In, Emmanuel Lohéac, cherchait toujours le bon investisseur pour soutenir le développement de sa marque. Du haut de ses treize ans, celle-ci devait "passer à un niveau supérieur", selon ses mots.

Avec 24 boutiques dans le monde et 1400 points de vente multimarques, Pull-In cherchait un nouvel appui financier pour poursuivre sa croissance. A ce jour, la marque réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 17 millions d'euros.

"Nous avons mis sur pied un plan sur cinq ans, explique Emmanuel Lohéac, qui reste le dirigeant de l'entreprise et en charge du design. Avec cette nouvelle puissance financière, nous allons développer le réseau de magasins, à l'étranger, via notre filiale américaine notamment, mais aussi en Asie, sans oublier pour autant la France, et Paris, particulièrement", a-t-il expliqué.

Emmanuel Lohéac précise que le réseau de bureaux internationaux, notamment en Asie et aux États-Unis, que le groupe Impala met en place, constituera pour Pull-In un relais important.

C'est selon lui la personnalité de Jacques Veyrat, qui dirige la holding, et leur philosophie d'entreprise identique, qui ont amené à ce rapprochement. Ex-bras droit de Robert Louis-Dreyfus, Jacques Veyrat a quitté le groupe après la mort de l'homme d'affaires, en 2011, en reprenant toutefois sa holding.

Née de cette transition, Impala est, sous l'impulsion de l'homme d'affaires, en train de devenir un groupe prenant des participations dans des entreprises en développement ou en difficulté, dans des secteurs très divers. Avant de s'associer à une première marque, Pull-In, Jacques Veyrat a mis la main sur un imprimeur, un spécialiste du mobilier de bureau, ou encore un sous-traitant pour le secteur de l'énergie notamment.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com