×
117
Fashion Jobs

PVH surpasse ses estimations de ventes et de profits

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 1 juin 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le géant de la mode PVH a dépassé ses estimations de ventes et de profits pour le premier trimestre 2018 ce mercredi. Le groupe en a profité pour revoir à la hausse ses prévisions de revenus pour l’année, boosté par la croissance à deux chiffres de ses marques Calvin Klein et Tommy Hilfiger, particulièrement populaires en Europe et en Asie.


Les ventes de Calvin Klein ont bondi de 18 % au 1er trimestre - Instagram: @calvinklein


Selon les chiffres révélés par PVH, les ventes de Calvin Klein ont augmenté de 18 % au dernier trimestre, dopées par des « performances éblouissantes » en Europe et en Asie. Les ventes de la marque à l’étranger sont même en hausse de 25 % par rapport au premier trimestre de l’année dernière, avec des ventes à surfaces comparables en hausse de 9 %.

Tommy Hilfiger enregistre quant à elle une croissance de 21 % de ses ventes, également tirées vers le haut par un marché extérieur en hausse de 25 %. Les ventes à boutiques comparables sont elles aussi en hausse de 9 %. En Amérique du Nord, la marque progresse de 13 %.

Les ventes nettes augmentent de 16,4 %, à 1,98 milliard d’euros, dépassant les attentes des analystes qui tablaient sur 1,95 milliard d’euros.

Les bénéfices nets de la société augmentent jusqu’à 153,51 millions de dollars au premier trimestre clôturé le 6 mai dernier, contre 60,24 millions d’euros l’an dernier.

Hors événements exceptionnels, PVH  est au-delà des prévisions moyennes des analystes, selon un baromètre de Thomson Reuters.

« Nous appliquons notre stratégie centrée sur le consommateur et augmentons notre présence là où nos clients aiment acheter, en créant des expériences de marque excitantes sur tous nos canaux de distribution et en capitalisant sur de nouvelles façons créatives de connecter avec la dernière génération de consommateurs », a résumé Emanuel Chirico, le PDG et président du conseil.

« Nous alimentons aussi notre vision à long terme en faisant des investissements qui nous permettent de nous adapter au paysage changeant de notre clientèle, sans remettre en cause notre engagement de développement durable dans toutes nos activités. Nous sommes satisfaits de pouvoir augmenter nos prévisions de revenus pour l’année, malgré l’instabilité constante des environnements macroéconomique et géopolitique, ce qui résulte en un bénéfice dû aux taux de change bien plus bas que ce que nous espérions pour l’année », a nuancé Emanuel Chirico.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com