×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
24 juin 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sacai dévoile une collection hybride en collaboration avec Pendleton

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
24 juin 2018

La fondatrice de Sacai, la designer Chitose Abe, est célèbre pour avoir quasiment inventé une catégorie dans la mode : l’assemblage de pièces ou la haute couture composite. Cette saison, dans un défilé mixte plein de bravoure et très réussi, Chitose Abe s’est associée avec Pendleton pour donner à sa collection printemps 2019 une touche d’inspiration western.


Sacai printemps-été 2019 - Collection homme - Photo: PixelFormula


« Formes libres, hybridation, mélange de matériaux et déconstruction des notions préconçues de la mode », résume Chitose Abe après le défilé.
 
Chitose Abe a l’art des coupes de génie. Le premier look du défilé affiche les imprimés apaches en zigzag de Pendleton. Le gilet sportif, le short cargo et le tiers de kilt s’articulent autour des dernières sneakers imaginées en partenariat avec Nike. Tout au long du défilé, les baskets sont souvent ornées des mêmes motifs et couleurs que les vêtements.

Elle déconstruit les motifs Pendleton avec des robes en mousseline parées d’éléments de capes en laine. Le denim, le nylon vert au niveau du torse et les t-shirts blancs ornés de l’inscription S/S 2019 sont aussi typiques de cette collection. Le logo de Pendleton vient même s’afficher dans une version en nylon sur plusieurs tenues.
 
Les looks homme utilisent les mêmes mélanges de matières, mais les coupes composent des silhouettes plus guerrières et féroces, déclinées ici aussi dans ses tissus signature (les carreaux fins de Sherlock Holmes et les pulls blancs d’Aran Island), très appréciés des Irlandais de cœur.
 
Chitose Abe a bien insisté sur le fait d’avoir choisi les motifs Pendleton pour le printemps précisément parce qu’ils sont spontanément associés à l’hiver. Et invente au passage une nouvelle manière de les associer aux univers du sportswear et du denim.
 
« Être créatrice indépendante est un privilège et tout ne devrait pas reposer sur la commercialisation. Je crée les pré-collections femme et homme en même temps, et je ne veux rien de fade ! » revendique Chitose Abe après le défilé.
 
Cette saison, le défilé Sacai a eu lieu dans un endroit un peu farfelu : l’ancien bureau du journal Libération, qui est lui-même un ancien garage converti en immeuble de bureaux.
 
« Qu’une pièce soit une veste ne signifie pas qu’elle ne peut pas être aussi quelque chose d’autre », martèle Chitose Abe. Une maxime aussi vraie pour sa collection que pour le bâtiment.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com