×
104
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Samaritaine: l'intersyndicale reçue jeudi à 15H30 par le maire de Paris

Par
AFP
Publié le
today 12 sept. 2005
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PARIS, 12 sept 2005 (AFP) - L'intersyndicale de la Samaritaine, le grand magasin parisien fermé au public depuis le 15 juin, pour six ans d'études et de travaux de sécurité, sera reçue jeudi à 15H30 par le maire de Paris Bertrand Delanoë, ont indiqué à l'AFP les deux parties.


La Samaritaine fermée - Photo : AFP

"Le maire recevra l'intersyndicale jeudi à 15H30", a indiqué la mairie.

"Il y a aura un rassemblement jeudi devant la Samaritaine (Pont-Neuf) comme tous les jeudi à 11H00, puis nous irons faire une distribution de tracts devant la mairie de Paris, au 5 rue Lobau, avant d'être reçus par le maire", a déclaré à l'AFP Mathé Podevin (CGT).

Les syndicats refusent la fermeture totale du magasin et assurent, sur la base d'une contre-expertise effectuée pour le Comité d'entreprise, que les travaux peuvent être menés par étapes afin de préserver l'emploi des quelque 1.400 salariés et démonstrateurs de la "Samar".

Dans une lettre du 7 septembre adressée à M. Delanoë et dont l'AFP a reçu une copie, l'UD-CGT a demandé à la Mairie de Paris et à la préfecture de police "qu'elles initient conjointement une contre-expertise qui devra déterminer rapidement si oui ou non la mise en oeuvre de travaux de sécurité peut se faire en maintenant l'activité commerciale".

Après dix mois de fermeture, la réouverture ne peut intervenir qu'après avis favorable de la commission de sécurité de la préfecture.

La direction a proposé jeudi en Comité d'entreprise un accord prévoyant "plus de 200 postes" de reclassement, immédiatement rejeté par les syndicats qui ont dénoncé un plan social "au rabais" et exigé des garanties pour tous.

Le 29 juillet, le groupe LVMH, propriétaire de la Samaritaine, a assuré que les contrats de travail et salaires des 734 employés du magasin étaient maintenus jusqu'à fin octobre 2006, et s'est engagé à faciliter le reclassement des quelque 650 démonstrateurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.