×
Publié le
29 janv. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

The Cambridge Satchel Company a levé 21 millions de dollars

Publié le
29 janv. 2014

La florissante marque britannique The Cambridge Satchel Company a levé 21 millions de dollars auprès d'Index Ventures, un fonds d'investissement qui a soutenu Asos, Etsy et Moleskine par le passé. L'investissement représente plus de 15,3 millions d'euros.

Giuseppe Zocco, co-fondateur d'Index Ventures, qui a auparavant financé des start-up comme Asos, Net-A-Porter ou encore Skype, salue le parcours de "l'une des histoires entrepreneuriales les plus excitantes que l'Europe ait connues ces dernières années".

De son côté, la fondatrice Julie Deane, membre des 100 personnalités les plus influentes de la mode selon le journal anglais Drapers, espère conquérir de nouveaux marchés et agrandir la puissance de sa marque de cartables ("satchel" en anglais, ndlr) sur le web où elle a démarré en 2008.

"Le digital est au cœur de notre stratégie, a-t-elle déclaré. Nous sommes donc très heureux de ce partenariat avec Index Ventures, qui n'a pas d'égal en la matière".

Une sélection colorée de la marque lancée en 2008



En France, les produits The Cambridge Satchel Company sont distribués notamment au Printemps et chez Royal Cheese. Des capsules en co-branding avec Vivienne Westwood, Comme des Garçons et Christopher Shannon ont vu le jour l'an dernier, et on les trouve aussi dans trois boutiques à l'enseigne ouvertes coup sur coup en moins d'un an à Londres, où a aussi ouvert un pop-up store dans le quartier de Spitalfields.

Les Etats-Unis distribuent aussi ces cartables colorés chez Neiman Marcus ou encore Bloomingdales. Le chiffre d'affaires de la griffe est estimé à 10 millions de livres sterling, soit plus de 12 millions d'euros.

The Cambridge Satchel Company est une success story familiale relativement récente bien que son univers esthétique - le cartable en cuir vintage - suggère le contraire. En 2008, Julie Deane fabrique une série de cartables faits main pour financer les frais de scolarité de ses enfants, avec l’aide de sa mère Freda.

Leurs petits cartables deviennent un accessoire de mode à une vitesse fulgurante et la demande les pousse à multiplier les couleurs et les tailles. Les produits font l’objet d’articles dans la presse et surtout sur les blogs et voient les cartables faire l’objet de placements judicieux dans des séries TV bien senties, telles que "Girls", par exemple.

La levée de fonds va permettre à la griffe, qui emploie aujourd’hui plus de 100 personnes et se vend à travers plus de 100 pays, de développer son e-commerce et sa distribution, notamment en Chine, et d’accroitre sa présence sur le marché américain, tout en gardant ses bases de production artisanale avec ses ateliers dans le Leicestershire, qui ont déjà été agrandis en 2013, multipliant les capacités de production par quatre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com