×
184
Fashion Jobs
Publié le
2 févr. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Timberland coupe les ponts avec A.P.C.

Publié le
2 févr. 2015

Timberland n’a pas tergiversé. La marque de chaussures américaine annule sa collaboration avec A.P.C., prévue pour l’automne. L’objet de cette décision est le nom de baptême de cette collection masculine présentée la semaine passée par Jean Touitou : « Last Ni##@$ in Paris ».

Vitrine de la nouvelle boutique parisienne d'A.P.C dans le Haut Marais.


« Pour faire simple, ce genre de langage et d’approche est en complet contraste avec nos valeurs, précise Stewart Whitney, président de la marque américaine. Timberland cherche à collaborer avec des marques et des designers qui sont à l’avant-garde des tendances, mais aussi important, ils doivent partager nos valeurs. Nous ne tolérerons pas l’utilisation d’un vocabulaire outrancier et raciste d’aucun type qui puisse être associé à la marque Timberland. »

Le patron de la marque française, qui s’inspire largement de la culture hip-hop, a bien tenté d’expliciter son propos, selon les témoins du défilé, en soulignant qu’il s’agissait d’une double référence à la chanson Ni**as in Paris de Kanye West et Jay Z et à Last Tango in Paris de Bertolucci. Malgré le soutien de Kanye West et les excuses de Jean Touitou, la collaboration avec Timberland apparaît donc bel et bien enterrée.

Au-delà des problématiques sociétales, cette affaire pose la question des territoires de marques dans le cadre des collaborations. Si Timberland n’avait pas été associée à cette polémique, le bad buzz aurait-il vibré de la même manière ?

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com