×
223
Fashion Jobs
HUGO BOSS
Junior Brand Manager Leather Accessories Boss Man
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Trade & Consumer Marketing Manager Estée Lauder/Origins
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Clinique Travelling Consultant 100%
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
HUGO BOSS
Consultant Global Media 100% (f/m/d)
CDI · Zug
GLOBUS
Mitarbeiter:in ***Delicatessa Kundenservice (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
GLOBUS
Verkaufsberater:in Men Fashion im Bereich Premium (w/m/d)
CDI · WALLISELLEN
THE KOOPLES
Permanent - Concession Manager - Globus Zurich Homme f/h
CDI · GENÈVE
CONFIDENTIEL
Responsable de Corner Flagship - Genève
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Lead Logistics Inbound And Outbound Planning
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Estée Lauder / Clinique Counter Coordinateur - Manor Sierre - 40%
CDI · Sierre
GLOBUS
Verkaufsberater:in Accessoires Für Pop-up (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
ZARA
Visual Merchandiser 100% (M/W/D) Zara Geneve
CDI · GENEVA
SIDLER SA
jr. Sales Assistant - Runner / Luxury Brand / Seasonal Contract (ft) / st. Moritz
CDI · SAINT-MORITZ
HUGO BOSS
Operations Procurement Merchandise Shoes Woman & Leather Accessories
CDI · Coldrerio
Par
Reuters
Publié le
11 janv. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tod's : l'homme d'affaires Andrea Bonomi prend une participation de 3 %

Par
Reuters
Publié le
11 janv. 2017

L'homme d'affaires italien Andrea Bonomi a pris une participation de 3 % dans Tod's afin de soutenir la croissance à long terme du groupe de luxe, selon les déclarations recueillies mercredi par Reuters auprès d'une source proche du dossier. Cette information confirme un article de presse précédent, qui avait entraîné une hausse de 8 % de l'action.

Andrea Bonomi aurait donc réalisé cet investissement à travers son fonds Strategic Capital - Tod's


Andrea Bonomi aurait donc réalisé cet investissement à travers son fonds Strategic Capital, qui prend des participations minoritaires dans des sociétés cotées. En décembre dernier, Andrea Bonomi avait déjà racheté au Français Kering la marque de chaussures en difficulté Sergio Rossi à travers son fonds de capital-investissement Investindustrial.

Tod's, qui est considéré comme une cible potentielle pour une prise de contrôle, a vu ses ventes chuter après avoir entamé un processus de diversification difficile en dehors de son activité historique (la chaussure) vers l'habillement et les sacs en cuir, dont les marges sont plus importantes.

Des analystes de Citi considèrent que le départ de la directrice de la création Alessandra Facchinetti, l'an dernier, devrait aider la marque à « se recentrer sur son offre classique traditionnelle ».

L'action Tod's a chuté de 15 % en 2016, contre une hausse de 16 % pour le secteur en général. Les ventes comparables ont baissé de 15 % au cours des neuf premiers mois de 2016 et se sont inscrites en baisse sur les 12 derniers trimestres.

Mercredi matin, l'action a connu une hausse de près de 10 %. Citi, qui conseille l'action à l'achat, a augmenté son objectif de cours de 57 à 69 euros afin de tenir compte de l'adoption potentielle d'un régime fiscal plus favorable, déjà adopté par Salvatore Ferragamo en décembre dernier. « Selon cet accord, une partie des revenus générés par l'utilisation directe et indirecte des actifs incorporels sera exemptée de l'impôt sur les sociétés italien, qui est de 31 % », selon Citi. « Nous pensons que Tod's pourrait bénéficier d'un système similaire. »

Par ailleurs, Barclays a révisé à la hausse son objectif de cours pour l'action, en raison de prévisions plus favorables concernant l'évolution du secteur. Le consensus pour le secteur du luxe a tendance à s'améliorer, en raison de la reprise de l'économie russe, de la hausse des cours du pétrole, qui devrait soutenir les dépenses au Moyen-Orient, et des réductions d'impôts attendues aux Etats-Unis. Toutefois, Barclays a conservé son opinion de « sous-pondérer » sur l'action Tod's, en raison de la continuation probable de la baisse des ventes comparables et de la faiblesse des marges à court terme, explicable par l'intensité de la concurrence dans le secteur des sacs en cuir et un environnement commercial encore difficile.

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.