×
139
Fashion Jobs
THE KOOPLES
Area Manager - Zürich And South of Germany - w/m/v
CDI · ZURICH
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 80 % Befristet in Spreitenbach ab Sofort
CDI · Spreitenbach
GLOBUS
Chief Sales Officer (Cso) / Mitglied Der Geschäftsleitung (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
VANIDA DANG
Stage Responsable de Zone
Stage · BIENNE
VANIDA DANG
Stage Responsable de Zone
Stage · BIENNE
ESTÉE LAUDER
Customer Service Coordinator (B2B)
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Betriebstechniker/in
CDI · Wohlen
ESTÉE LAUDER
Beauty Advisor Fragrance Brands 80% - Globus Glattzentrum ab September
CDI · Wallisellen
ESTÉE LAUDER
Tom Ford Beauty Advisor 80% Jelmoli Zürich
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Flex (Employé/e de Vente) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESPRIT
Assistant Store Manager (M/W, 100%)
CDI · Wallisellen
ESPRIT
Sales Associate (Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 100%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 60 - 80%)
CDI · Lucerne
ESPRIT
Store Manager (m/f, 100%)
CDI · La Tène
ESPRIT
Sales Associate Flex (Mitarbeiter/in im Verkauf) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
CALZEDONIA
Vendeuse 30%
CDI · VEVEY
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 30%
CDI · NYON
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 30% Lausanne
CDI · LOSANNA
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100%
CDI · LAUSANNE
CALZEDONIA
Sales Assistant 30%
CDI · BIEL
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 20%
CDI · GENEVA
GLOBUS
Verkaufsberater:in Fashion im Bereich Premium (M/W/D)
CDI · ZURICH
Publié le
18 juil. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Valentino Fashion Group acquiert 45 % de Proenza Schouler

Publié le
18 juil. 2007

Valentino Fashion Group met la main sur 45 % des parts de Proenza Schouler, marque américaine créée en 2002 par les stylistes Jack McCollough et Lazaro Hernandez. Cette acquisition se traduit par un apport de 3,7 millions de dollars au capital de Proenza Schouler, par le maintien de Shirley Cook à son poste de PDG, et par un objectif annuel revu à la hausse avec six millions de dollars sur l’année 2007. Car c’est bien pour développer la jeune griffe et sa visibilité que le groupe de luxe fait son entrée dans le capital de Proenza, comme l’explique son PDG.


Proenza Schouler collection resort 2007

« Nous croyons au grand talent créatif de Jack et Lazaro et nous sommes certains que, avec l'appui du réseau Valentino Fashion Group et de nos moyens logistiques et industriels de distribution, nous pouvons contribuer au développement futur de Proenza Schouler en tant que marque internationale », a déclaré Stefano Sassi, PDG de Valentino Fashion Group et désormais président de Proenza Schouler. « En outre, avec ce partenariat, Valentino Fashion Group souligne sa volonté de poursuivre son expansion sur le marché de la mode ».

Proenza Schouler a connu un développement rapide depuis sa création et possède à ce jour des points de vente partout dans le monde, principalement dans des departements stores et des boutiques multimarques haut de gamme. Ses deux créateurs ont reçu en 2003 le prix du Meilleur Espoir du prestigieux CFDA (Council of Fashion Designers of America), qui les a une nouvelle fois nommés en 2007 pour le titre de Meilleur Styliste Féminin. Une reconnaissance tant populaire que professionnelle que les deux fondateurs de Proenza Schouler souhaitent consolider avec l’appui de Valentino Fashion Group.

« Nous sommes très enthousiasmés à l’idée de ce partenariat, et nous croyons que Valentino Fashion Group contribuera énormément, avec sa grande expérience de la mode et du luxe, à développer Proenza Schouler », explique Jack McCollough et Lazaro Hernandez, tous deux stylistes de la griffe. « Nous avons une vision très claire et précise de ce que nous voulons pour la marque et nous avons trouvé en Stefano Sassi et Valentino Fashion Group les associés idéaux pour réaliser ce rêve ».

Des partenaires qui traversent actuellement une période difficile, malgré des ventes nettes de 1,963 milliard d’euros en 2006, en augmentation de 13,6 % par rapport à 2005. Valentino Fashion Group essuie depuis plusieurs mois des tentatives répétées de rachat par les fonds d’investissement Carlyle et Permira. C’est ce dernier qui a fini par prendre le dessus en s’accaparant de 30 % des parts du groupe italien. Une prise de contrôle qui se poursuivra fin juillet par une offre publique d’achat (OPA) pour laquelle Permira n’attend plus que le feu vert de l'autorité des marchés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com