×
Publié le
23 oct. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

VF Corp s'appuie sur Vans pour continuer à croître

Publié le
23 oct. 2017

Le dynamisme de ses ventes hors des Etats-Unis et la vigueur de certaines de ses marques au troisième trimestre permettent à VF Corp de revoir à la hausse ses prévisions annuelles. Le groupe, qui a durant le dernier trimestre finalisé le rachat de Williamson-Dickie (Dickies), table a présent sur une croissance de 6 % (5,5 % à taux de change constant) contre 3,5 % auparavant. Une hausse qui l'amènera aux environs des 12,1 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel (10,3 milliards d'euros).

Bond des ventes de Vans en Europe - Vans


Lors de ces derniers trois mois, le groupe américain, maison mère de The North Face, Lee, Timberland, Kipling ou encore Napapijri, a enregistré une hausse de 5 % de ses ventes (+4 % à taux de change constant) par rapport à la même période un an plus tôt, à 3,51 milliards d'euros.

Une progression en grande partie liée à la croissance des ventes de son pôle Outdoor et Action Sports (+8 %), tiré par l'expansion de Vans qui affiche des ventes bondissant de 28 %, alors que The North Face et Timberland reculent de 2 % et 1 %. Les ventes de jeans (Lee et Wrangler) sont en léger recul de 1 %, à moins de 698 millions de dollars, l'imagewear progresse de 9 %, à près de 139 millions, et le sportswear reste stable à 140 millions de dollars. Le reste de ses activités pèse 29 millions de dollars, soit 6 % de moins que l'an passé.

L'autre pilier pour le groupe sur ce trimestre clos fin septembre reste l'international. Hors des Etats-Unis, le groupe dirigé par Steve Rendle voit ses ventes progresser de 13 %, avec des hausses de 18 % en Europe et 9 % en Chine. Dans le détail, Vans a réalisé une progression de 39 % à taux de change constant en Europe au cours du dernier trimestre, The North Face affiche +17 %, Timberland +3 %, Lee +7 % et Wrangler -2 %.

Son volet vente en direct, qui inclut ses réseaux de magasins et ses sites e-commerce, affiche pour sa part une progression de 18 % des ventes, avec une progression des ventes digitales de 38 %. La vente en gros, elle, reste stable.

Sur la période, le groupe a vu sa marge brute s'améliorer de 49,1 % l'an dernier à 50,1 % sur le trimestre. Son résultat opérationnel est en revanche en repli de 20 % du fait, selon le groupe, de l'impact des évolutions de taux de change. Sur le trimestre, VF Corp affiche un résultat opérationnel de 387 millions de dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com