×
132
Fashion Jobs
THE KOOPLES
Area Manager - Zürich And South of Germany - w/m/v
CDI · ZURICH
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 80 % Befristet in Spreitenbach ab Sofort
CDI · Spreitenbach
GLOBUS
Chief Sales Officer (Cso) / Mitglied Der Geschäftsleitung (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
HUGO BOSS
Key Account Manager Menswear (M/F/D) 100%
CDI · Zug
ZADIG & VOLTAIRE
Store Manager - 100% - Globus Basel
CDI · BÂLE
SKECHERS RETAIL SWITZERLAND
Responsable de Boutique
CDI · LAUSANNE
TOM TAILOR
Modeberater (M/W/D) Mit 60 % Arbeitspensum Für Unseren Tom Tailor Store in Mels (Ekz: Pizolcenter)
CDI · MELS
ESPRIT
Sales Associate Flex (Mitarbeiter/in im Verkauf) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESPRIT
Sales Associate Flex (Employé/e de Vente) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESTÉE LAUDER
Senior Mps Planner
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Project Engineer Building Infrastructure
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Customer Service Cluster Lead
CDI · Wollerau
TOM TAILOR
Modeberater (M/W/D) Mit 40 % Arbeitspensum Für Unseren Tom Tailor Denim Store in Mels (Ekz: Pizol Center)
CDI · MELS
LA PERLA
Luxury Sales Associate
CDI · ZÚRICH
ZOÉ DROCOURT GMBH
(Senior) Sales Consultant (m/f/x)
CDI · ZURICH
BENEFIT COSMETICS
Conseiller/ Esthéticien H/F
CDD · VEVEY
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W), 60 - 80%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Store Manager (M/W 100%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate (Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 100%)
CDI · Zürich
FOOT LOCKER
Collaborateur/Collaboratrice Chargé Des Ventes
CDI · Geneva
FOOT LOCKER
Collaborateur/Collaboratrice Chargé Des Ventes
CDI · Lausanne
ESTÉE LAUDER
Earned / Owned Media Executive Switzerland (6 Months Contract)
CDD · Zürich
Publié le
24 juil. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

VF Corp : une rentabilité en repli au deuxième trimestre

Publié le
24 juil. 2017

Les années de croissance à deux chiffres paraissent déjà loin pour VF Corp. Le géant américain de l'habillement, propriétaire de The North Face, Vans, Timberland ou encore Eastpak, Lee et Kipling, voit ses ventes progresser de 2 % (+3 % à taux de change constant) au deuxième trimestre de son exercice calendaire par rapport à la même période un an plus tôt.

Vans a connu une croissance forte sur le dernier trimestre - Vans

Ses ventes atteignent 2,359 milliards de dollars, portées par une hausse 13 % de ses ventes en direct aux consommateurs. Dans ce segment, le volet numérique a encore bondi de 34 % par rapport à la même période un an plus tôt. L'activité internationale du groupe a elle progressé de 4 % (6 % à taux de change constant).

Dans le détail, le segment Outdoor et Action Sports présente une hausse de 4 % de ses ventes, à 1,466 milliard de dollars, avec Vans affichant +8 % et TNF +5 %. Son segment Imagewear est en hausse de 11 %, à 150 millions. En revanche, le jeans (Lee et Wrangler) accuse -5 %, à moins de 601 millions, le Sportswear (Nautica) se replie de 1 %, à 114 millions, et ses autres activités pèsent 28 millions (-2 %).

Cependant, la rentabilité des segments phare de VF Corp a été attaquée sur le trimestre. Ainsi, le résultat opérationnel de ses marques outdoor et action sports accuse -1 % (alors qu'avant change, la croissance était de 12 %), à moins de 122 millions de dollars. Et le résultat du jeanswear s'effondre de 22 %, à moins de 85 millions de dollars. En revanche, l'imagewear apporte plus de 25 millions, en hausse de 5 %, et le sportswear bondit de 80 %, à plus de 11 millions de dollars. Au final, en ajoutant les coûts centralisés et les intérêts, le groupe affiche un résultat avant impôts de moins de 146 millions de dollars, en recul de 16 % (6 % à taux de change constant) par rapport à l'an passé.

Pour autant, le groupe affiche son optimisme pour l'ensemble de son exercice. Il table sur des ventes de l'ordre de 11,65 milliards de dollars et revoit à la hausse la progression de son segment Outdoor et Action Sports, qui devrait toucher les 5 % contre 1 % ou 2 % précédemment, tout comme l'imagewear. Le groupe pense aussi que ses ventes directes au consommateur devraient croître de plus de 10 % cette année, portée par un bond de 25 % des achats en ligne.

Malgré ce deuxième trimestre, la direction de VF Corp estime que sa marge opérationnelle devrait rester stable par rapport à son exercice 2016 : elle vise de nouveau les 14 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com