×
Publié le
23 nov. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vivarte arrête l’enseigne Beryl

Publié le
23 nov. 2012

C’est une des premières décisions de la nouvelle direction de Vivarte avec à sa tête Marc Lelandais. Le groupe de distribution, selon nos informations, s'apprête à vivre avec une enseigne de moins. En l'occurrence Beryl. Selon son site internet, elle compte autour de 90 unités réparties sur le territoire français. Ces points de vente, dont certains sont particulièrement bien localisés comme place Kléber à Strasbourg et rue Edouard Herriot à Lyon, devraient, toujours selon nos informations, être répartis entre les deux autres enseignes, de centre ville et de centre commercial, du groupe, André, Minelli et San Marina. Et certains peuvent être vendus.

Beryl avait fait l'objet d'une importante modernisation à la fin des années 2000

Présentée toujours sur son site comme un Family store avec de l’homme, de la femme, de l’enfant et du streetwear, Beryl, à la différence de nombre d'autres enseignes de Vivarte, se veut d’abord multimarque. Les magasins, ainsi que le site de e-commerce, proposent des marques comme Geox, Kickers, Camper, Clarks, Paraboot, Birkenstock, Puma, etc.

A compter de 2009, Vivarte avait engagé un vaste programme de rénovation de la chaîne avec un concept sobre et chic, à la circulation aérée et libre. En octobre 2010, l’enseigne a été dotée d’un nouvel entrepôt de 10 000 mètres carrés à Fagnières, dans la Marne.

Jusqu’à il y a peu, Beryl était présidé par Renaud Mazière, nommé récemment PDG de la Halle. Son épouse, Clarisse Mazière, en était la directrice de marque. Elle est, là aussi depuis peu, chief customer officer du groupe, en charge de la segmentation de l’offre et de la relation client.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com