×
118
Fashion Jobs

Who’s Next multiplie ses rendez-vous

Publié le
today 16 nov. 2005
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-


Dessin de Kamel Yahimi
Face à un visitorat international qui se délite, les organisateurs de Who’s Next, salon généraliste de l’urbain, réagissent. Multiplication et transformation des salons sont au rendez-vous.

Après onze années d’existence, deux secteurs se dégagent : celui de l’urbain et du féminin. Mais deux problèmes sortent de l’ombre. Les dates du Who’s Next de septembre clôturent le calendrier des salons internationaux de la mode urbaine ce qui le marginalise.

Autre constat du marché : il y a onze ans, le consommateur leader âgé de 20 ans affectionnait les marques à état d’esprit. Aujourd’hui, du haut de ses trente ans, le consommateur a évolué et recherche les produits mode et créatifs pour mixer les vêtements et se créer une silhouette unique.

Face à la baisse notable de la fréquentation des acheteurs internationaux, les organisateurs se donnent deux ans pour avoir la sélection la plus pointue à l’international.


Des nouveaux salons

Pour recentrer l’offre, le placement des exposants s’effectuera en fonction des produits et non plus des secteurs d’activité des marques. Les stands seront uniformisés et se répartiront sur un seul hall pour présenter 200 griffes. Pas de défilé pour l'édition de février 2006.

D’autres grands changements attendent les visiteurs. Toujours en février 2006, un nouvel univers va voir le jour : PRIVATE, nouvel écrin avec des stands uniques et un podium défilé, le tout dans le hall 8 du parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. Ses exposants de prêt-à-porter féminin représentent un fort potentiel créatif et commercial. Des marques comme Tara Jarmon ou IKKS ont déjà répondu présent.

Un nouveau salon, WHO’S NEXT PREVIEW, fait son apparition du 30 juin au 2 juillet 2006 entre le Pitti milanais et le binôme Bread&Butter à Berlin et Barcelone. Créateurs, lignes sport, marques urbaines et accessoires dédiés exclusivement à l’homme prendront place dans un haut-lieu de la mode parisienne : au Carrousel du Louvre, au Palais de Tokyo ou au Grand Palais.

Ce nouveau salon à tendance masculine qui se veut international se composera de stands à surface limitée avec une mise en scène artistique et un espace défilé.

En septembre 2006 (du 1er au 4), l’édition Who’s Next se recentre sur une offre exclusivement féminine. Les trois segments du salon compteront 580 marques : 80 marques pour Fresh, 150 pour Fame et 350 pour Première Classe, sans compter le nouvel espace PRIVATE lui aussi consacré à la femme.



Dessin de Kamel Yahimi
Une communication étoffée

Les Actions de communication et de marketing en 2006
Les organisateurs lancent le WHO'S NEXT / PREMIERE CLASSE TOUR. Ses actions dites de terrain misent sur la proximité et le relationnel en incluant des déplacements à l'étranger au sein de galeries d'art, de librairies, d'espaces culturels ou encore de grands magasins.

Leur but ? Présenter nombre d'artistes et stylistes dont les créations réflètent l'esprit Who's Next. Le 1er événement se tiendra à Londres du 10 février au 10 mars pendant la Fashion Week. Ce sera au tour de l'Italie d'accueillir la promotion du Who's Next Preview au mois de juin. Suivront la Chine fin octobre pendant la Fashion Week de Shanghai et la Corée en fin d'année. Boris Provost, directeur de la communication des salons, précise qu'ils "essayeron[t] de customiser les événements selon les villes".

D'autres actions plus traditionnelles tels les investissements publicitaires et les partenariats médias renforceront la promotion déjà massive autour des salons.

Des aides à la création
- Vingt marques sont invitées par session : Cinq jeunes talents Fresh, cinq marques de prêt-à-porter féminin au Fame, cinq nouveaux labels urbains dans le Fast et cinq nouveaux créateurs d'accessoires de mode pour Première Classe.

- La Chambre syndicale de l'Artisanat de Paris dans le cadre de de la Couveuse accompagne les créateurs dans leur développement pendant deux ans et invite deux marques : l'une à Première Classe, l'autre dans l'univers Fresh.

- Les deux lauréats du Festival international de Dinard se voient offrir un stand.

- Avec le soutien du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, un prix de jeune entrepreneur de mode est remis depuis janvier 2005 et offre un stand pendant deux saisons consécutives à l'heureux élu.

- Avec le soutien de Ministère de l'Ecomonie, des Finances et de l'Industrie, un prix de la création française pour le développement à l'export est remis et offre pendant trois sessions un stand au gagnant ainsi qu'un contact privilégié avec les acheteurs internationaux par l'intermédiaire d'UBIFRANCE.


Lors de la conférence de presse qui s'est tenue au Palais de Tokyo mardi 15 novembre, un détaillant de chaussures français interpelle Xavier Clergerie, l'un des commissaires généraux des salons : "Sois pro dans l'organisation, sois fou pour tout le reste". Une année chargée en perspective pour les organisateurs qui doivent réaffirmer la dimension créative, sélective et expérimentale des marques de la culture street à Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com