Carlin international : Tendances Balnéaire Printemps - Ete 2012

Tempérament


Viva la vida ! Cet été, c’est le triomphe de la révolution artisanale en Stetson et tissage péruvien ! Avec des couleurs vibrantes qui exultent joyeusement au son des bandonéons passionnés, des bourrasques de points jacquards, qui tourbillonnent dans la poussière aveuglante de la pampa… De belles matières, épaisses et riches, gorgées de pourpres et de sombres vivants, appliquées sur des bustes menus et altiers. Telles ces broderies travaillées sur de fines échancrures au crochet noir, ces rubans piqués de chocolat et d’ocre jaune, ces imprimés intenses, ou ces motifs décoratifs d’inspiration inca, véritables offrandes pour des petites pièces ensoleillées… Tout est passion, force et intensité, écrit à l’encre du mezcal, de sang et de passion ! On joue avec les apparences sur les airs envoûtants de la Felicidades ou d’un tango endiablé, et dans les barrios les maillots s’embrasent sous les cascades de volants et les napperons endimanchés.



Ce thème s’articule autour du folklore argentin. On mise ici sur l’influence du savoir-faire et de l’artisanat précieux, qui nous emmène vers une créativité fertile. C’est donc un thème généreux également dans le choix des couleurs et dans les matières employées telles que le tissage, le macramé et les broderies. Les couleurs de ce thème ensoleillé sont vives et chaleureuses, s’adressant à une femme charismatique. « Tissage péruvien » met l’accent sur une ligne de maillot de bain Shapewear, consacrée donc aux silhouettes généreuses. Cette ligne Shapewear propose des parures à la fois gainantes et esthétiques, qui subliment la silhouette. Les bustiers affinent les fortes poitrines et les culottes liftent les hanches généreuses. On modernise également ces maillots de maintien par des imprimés ou jacquards empruntés au folklore péruvien.

Traversée

Les bras ouverts sur l’Atlantique, les belles défient les forces du vent ivres de fraicheur et d’immensité… C’est une histoire d’eau inondée de bleu, de mousqueton cirés et de jersey dessalés… Les coulisses se hissent, les rugueux se lissent, les matières s’éliminent et se déchirent luttant contre les éléments. Les maillots changent de cap et les boussoles s’affolent sur les décolletés d’écumes… Des frissons de mica scintillent sur les flancs du littoral, les chinés se fondent dans la roche et les rivières de sable coulent sur les peaux mouillées. Sous les tempêtes blondes, les anémones de mer ondulent au gré des courants chauds et se mêlent aux cheveux des baigneuses ornées de varech et de coquillages blancs…




C’est un thème où l’on se mesure à la nature, en effet, on se confronte aux éléments tels que la mer, le sable, le vent,… On retrouve ici de nombreuses influences nautiques et minérales, les matières par exemple sont comme abîmés par les éléments, créant des effets d’usures placés sur les parures. Les éléments se déchainent et rongent les fibres des tissus, les textures prennent des aspects rocheux et bruts. Les maillots surfent sur la vague du naturel avec les chinés et manient les jeux de coulisses comme les voiles du bateau. On découvre ici un esprit casual chiné féminin qui s’inspire directement de l’univers du nautique. On retrouve par exemple des liens coulissants façon cordage de bateau, a resserrer/desserrer pour jouer avec le décolleté de son maillot. Les anneaux bijoux quand à eux sont tels de véritables petites boussoles, quand aux stoppeurs réglables, ils nouent le maillot tout en restant cohérent au thème marin casual.

Alternative

Une tribu, des styles. Un spot, le Pacifique. Une devise « do it yourself! » Cet été, les tag girls des plages ont du soleil dans les idées! Jeunes, funs et belles, elles surfent sur leurs envies, sans concession ni provocation. Expérimentation maison, décalage et liberté de ton… C’est arty, explosif et plein d’humour ! Des couleurs comme des sirops, en pink shoking et vert fluo, des bleached californiens, des fusions de spray et de lasures, du trichlo sur les jeans effrangés… Derrière les palissades, irrésistibles et ludiques, les maillots réversibles se twistent comme ils s’essorent ! Les palmiers s’impriment sur les résilles et évoquent les cartes postales vintage d’une californie « cool ». En piscine, les découpes laser et le vinyle s’attaquent au chlore dans un électrochoc chromatique… Une expression mode foisonnante et tonique pour des mix’n’match alternatifs et plein de vie !



C’est le thème « jeune » de la saison, on est ici plongé dans un style de vie « cool » et créatif d’inspiration californienne. Les parures twistent entre une personnalisation arty et une forte influence du surfwear. Les lignes de ce thème sont donc plus junior, tant dans les coupes, coloris et matières que dans l’état d’esprit qu’elles véhiculent. La gamme de couleur est naturellement plus fraiche, vitaminée et colorée. Les couleurs toniques de l’été donnent l’impression de se décolorer sous le soleil aveuglant des plages californiennes. « Palm Bleached » renouvelle l’imprimé hawaïen par des jeux de rayures aux teintes blanchies par le soleil. Concernant les matières, on joue les supports éponges ou les résilles sportives auxquels on accroche des breloques fantaisies pour séduire les cibles plus juniors. Point fort forme sur les décolletés en V qui avantage la poitrine, rehaussés de breloques pour un résultat façon collier.

Initiation

C’est une énergie physique, puissante et primitive qui s’impose cette saison. D’emblée, le sombre tribal rentre dans la danse, rythmé, entêtant, il nous possède. Les empreintes fossiles se cristallisent sur des paréos pointillistes mêlés de fleurs ethniques et de colibris. Une force vitale anime les tie and dye : les matières se mélangent magnétiques et sensuelles autour de nos maillots. Les séparables cannibalisent le total look, éclaboussent de couleurs franches les décolletés sauvages. Enfin, d’instinct nous aimons ces finitions brutes et raffinées telles ces surpiqûres en métal cuivré, ces tresses ou ces scarifications… La gamme de couleurs s’exprime autour des bauxites, des ocres et des safrans dessinant une palette de terres brûlée. C’est une saison initiatique et bienfaitrice, un voyage en terre inconnue, idéale pour les aventurières en quête de nouveaux totems.



On explore au travers de ce thème, un aspect plus sauvage et instinctif, inspiré des tribus africaines ou aborigènes. Les pigments de couleurs ainsi que les matières utilisées sont issus de voyages au coeur des tribus en terre exotique, d’où surgissent des impressions de terre brûlée par le soleil. Cette saison les orangés pimentent les maillots et se parfument d’épices pour une palette plus corsée. Point fort également sur les imprimés qui s’inspirent des arts tribaux primitifs. On joue également sur les différentes longueurs de shorts, et les placements de typographies pour obtenir un mix & match d’animaux et de fleurs hawaïennes revues à la façon tribale. Les colorations tie & dye sont renouvelées par des effets de terres mêlées. Les parures minimales sont animés par des décors plissés, le drapé se joue donc en finition subtilement placée. Focus produit sur le slip échancré qui dévoile les formes sensuelles.

Esquisse

C’est une rencontre frissonnante entre un cerf-volant et un papillon. Une exploration sensualiste vers un ailleurs inachevé… Une romance moderne. La dérive douce d’un Zeppelin futuriste dans une mer bleu diluée de Jade et de lavande. Fragile esquisse en apesanteur, délicate comme une brise. Matières aériennes et pétales immatériels jouent la transparence sur les maillots nervurés. En formation libre, les silhouettes sont des épures conçues comme des cerfs-volants. Phénomène céleste ou rêve éveillé, les structures filaires imprimées de ciel soulignent la souplesse des corps évidés. A minuit, les robes de bain forment des voiles ascensionnelles qui se déploient avec une fluidité vers le firmament. C’est une ode à la liberté et au grand air. Une saison évanescente, poétique et pleine de grâce loin de nos tribulations terrestres…


On est ici transplanté dans un thème aérien et légèrement néo-romantique, qui met en avant des constructions féminines tout en légèreté. Les couleurs sont fraîches et graphiques à la fois, on retrouve une continuité de verts aquatiques, dans une version mentholée, à associer à des tons jaunes-orangés pour les révéler. Ce vent de fraicheur poétique se retrouve également dans les formes où l’on travaille sur des constructions graphiques et aérées. « Membranes de papillon » propose des parures dans lesquels on se métamorphose en papillon grâce à des jeux de liens et de découpes sur le maillot une pièce. On renouvelle également les colorblock dans des tons doux inspirés des ailes de papillon. Focus spécial sur les découpes dos une pièce, qui sont ici extrêmement travaillées, notamment par les jeux de liens multiples.

Sources : Carlin International
Lingerie - balnéairePrintemps/été 2012
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER