Carlin Group - Le jeu, le décor et le glamour- Prêt à porter femme -AH2016/17

Les évènements récents et tragiques de Paris nous l’ont rappelé : nous avons vitalement besoin de fêtes et de rires, autant que d’air pur et d’eau fraîche ! Est-ce un hasard si les notions de décor, d’ornement, d’éclat  mais aussi d’humour et de jeu sont si annoncées pour l’AH16/17 ? Après plusieurs saisons dominées par un minimalisme intellectualisé et parfois aseptisé, la mode se rappelle enfin qu’elle peut être frivole et pétillante.  
 
De nombreux indices récents nous mettent sur la voie : le dernier show de Marc Jacobs au théâtre Zegler, joyeux comme une parade de cirque, ou encore chez Gucci avec la consécration fulgurante d’Alessandro Michele et son univers façon Alice au pays des merveilles.


Gucci Photo Iannis Vlamos, Marc Jacobs Photo Marcus Tondo, source Vogue Runway

Et puis, il y a ce glissement déjà perceptible : la fin des 70’s… et l’émergence des early-80’s, l’imaginaire-mode du siècle précédent restant toujours une source d’inspiration pour notre futur parfois indistinct. Dans ce registre, on retient l’hédonisme graphique du trublion italien Fausto Puglisi et celui plus edgy de J.W Anderson comme une piste à suivre sur la saison d’hiver prochaine. Parmi les toutes premières collections pre-fall, on remarque avec intérêt  le travail de maxi-sequins proposé par Altuzarra



Fausto Puglisi Photo Iannis Vlamos, J.W Anderson photo Kim WestonArnold, Altuzarra Pre-Fall, source Vogue Runway

Alors, oui aux couleurs vibrantes, oui au satin et aux sequins  et oui aux décors, surtout avec une pointe de kitsch et d’extravagance !    
Dans cette perspective, le groupe Carlin met en avant pour l’AH16/17 la tendance Distractions, qui assume pleinement sa frivolité et son glamour teinté d’humour.



Créations Carlin, tous droits réservés.



Cette influence se concrétisera en collection par un juste dosage entre essentiels retravaillés dans de nouvelles options de matières, des motifs forts mais traités sur des formes simples et enfin des pièces plus marquées à l’esprit « couture », très construites, qui s’inspireront de l’accessoire par leurs détails et leurs finitions.

Thomas Zylberman
Styliste P-à-P Femme,
Carlin

 
Prêt-à-porterAutomne/Hiver 2017
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER