×
101
Fashion Jobs

Carlin creative trend bureau : “Are you british?” Resorts 2017

Publié le
today 13 juin 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Si le mot « resort » vous évoque une mode hédoniste et ensoleillée, destinée à s’évader pendant l’automne ou l’hiver occidental (ce qui, rappelons-le, était la fonction première des collections dites « croisières ») eh bien passez votre tour !

Car ce qui vous attend, c’est la campagne anglaise, quelque part entre les Costwolds et le Devonshire ; d’ailleurs, en fait de destination lointaine et exotique, on poussera jusque dans les Hamptons, sur la côte Est de Etats-Unis, mais pas plus bas. Cette saison, les designers les plus marquants ont fait assaut d’anglophilie, déclinant le « british cool » sous toutes ses formes :



Chrisopher Kane- Resort 17  


Dior Cruise by Yannis Vlamos Indigital


Gucci Resort by Yannis Vlamos Indigital

La remise en question du calendrier des collections, l’effervescence autour du « see now, buy now », a considérablement brouillé les pistes sur l’usage et la période d’achat de ces collections d’intersaison, très variables selon les maisons et leur clientèle.

Une chose est sûre, il n’est ici plus vraiment question de croisière, mais plutôt d’actualisations, centrées sur les besoins des clientes.

Alors même si Vuitton nous amène à Rio et Chanel à Cuba, c’est Dior et son jeune duo créatif qui signe l’une des influences majeures des collections resorts 2017,  la « british attitude », avec notamment l’omniprésence des fleurs façon jardin anglais :


Dior Cruise by Yannis Vlamos Indigital


Red Valentino Resort 17


Roksanda Resort 17

Mais au-delà des motifs floraux, il y aussi cette silhouette tellement britannique qui évoque Kate Middleton, synthèse contemporaine de la bourgeoise et de l’aristocrate, faite de petits manteaux, de proportions sages, de coloris acidulés, avec le jaune clair en guest star :



Bottega Veneta Resort 17


Fendi Resort 17


Rochas Resort 17

Ce qui est savoureux, c’est que même les designers italiens sont de la partie comme Alessandro del Acqua pour Rochas ou Bottega Veneta, tandis que chez Valentino Red on discerne l’influence du film Grey Gardens, qui raconte la décadence de 2 vieilles demoiselles excentriques dans les Hamptons.

Quant à Angelo Michele pour Gucci, il donne libre-court à son anglophilie en présentant sa collection dans les cloitres de Westminster Abbey, en s’amusant avec les codes de la mode britannique… et sans avoir peur du kitsch !



Christopher Kane Resort 17


Gucci Resort by Yannis Vlamos Indigital


Red Valentino Resort 17


Par Thomas Zylberman, chez Carlin Creative Trend Bureau



 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Tags :
Industrie