Mercedes Benz Fashion Week de Russie, entre classicisme & originalité

A la 32ème édition de la fashion week de Russie, sponsorisée par Mercedes Benz, présentant les collections automne/hiver au cœur de Moscou, on pourrait séparer les créateurs en deux groupes : ceux plus classiques, proposant une mode romantique, luxueuse, autour de basiques et un autre groupe de designers cherchant plutôt l’amusement et l’originalité.Ainsi d’un côté on retient les beaux ensembles aux matières précieuses d’Alena Akhmadullina. Inspirée par les anciens guerriers d’Asie, la créatrice bien établie en Russie met en avant le savoir-faire et la richesse des textures dans des tonalités automnales et mordorées. Il en est de même pour le Georgien Goga Nikabadge qui propose des ensembles relax pour homme et pour femme aux couleurs douces. La créatrice Ksenia Knyazeva elle aussi aime les vêtements parfaitement coupés, d’une élégance singulière. Pourtant en choisissant le thème de la Prohibition et faisant venir sur scène un célèbre barman de Moscou, la créatrice tente de célébrer la mode dans un esprit plus festif.Et justement c’est certainement ce que l’on retient de plus dans cette fashion week. Cette autre type de créateurs qui apportent une énergie plutôt communicative. Bien sûr le label "Sorry I’m not" en fait partie, et donne pour l’hiver prochain sa propre définition d’une sirène prête à aller danser. Chez Dasha Gauser, on a aimé sa collection où tout est question de chimie. Les formules mathématiques se multiplient sur toutes les robes et cela fonctionne plutôt bien. Enfin chez Vika Smolyanitskaya, on pense beaucoup à Jean-Charles de Castelbajac et bien sûr à Jeremy Scott, dans cette version russe d’ensembles reprenant les tons vitaminés et les icônes pop pour une mode qui ose et qui donne le sourire. Musique libre de droit : Bandit & Nikit

Copyright : Paris Modes Productions

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER