Cannes : des paillettes, des sequins et du lamé… Un clap de fin étincelant et glamour !

Clap de fin à Cannes avec une deuxième semaine, qui a illuminée le tapis rouge. Avec notamment une débauche de paillettes, de sequins, de décolletés, de fentes vertigineuses, de transparence, de dentelle et une montée en puissance d’effets métallisés.Et la palme revient à la maison Balmain qui a habillé les 16 actrices et écrivains noires venues affirmer haut et fort : « Ma profession n’est pas d’être noire ! ».Entre les blockbusters de la mode, deux maisons, libanaises ont cependant tiré leur épingle du jeu. Il s’agit de la maison Ashi studio, très remarquée sur la sculpturale Cindy Bruna en robe aussi légère qu’une plume ou la robe fuchsia aux multiples volants portée par Deepika Padukone. Et Zuhair Murad, deuxième label libanais très présent sur le tapis rouge avec des dentelles arachnéennes ultra glamour.A noter les accessoires qui donnent du style, une boucle d’oreille qui se porte que d’un côté, un collier qui plonge dans le dos, des chaussures aux talons graphiques avec lesquelles on marche et d’autres qu’on enlève, des lunettes allégées et du fil d’or qui s’enroule…Chanel s’est imposée en cette deuxième semaine, avec des robes issues des archives, comme celle de Vanessa Paradis en franges métallisées de la Croisière 2010 et celle de l’actrice Kate Moran de la collection de l’hiver dernier. Kristen Stewart et Léa Seydoux, membres du jury ont sorti le grand jeu pour cette ultime montée des marches, arborant une robe droite Chanel rebrodée de dentelle de la collection couture 2013 pour l’actrice américaine et pour la comédienne française, une robe longue fendue lamée argentée au décolleté très échancré, signée Louis Vuitton.Une semaine cannoise, marquée par les femmes et leurs prises de parole, qui assument à la fois leur féminité en robe longue et sensuelle mais aussi leur part de masculinité en pantalon.Le prix de l’élégance revient à Cate Blanchett qui s’est illustrée tout au long de la quinzaine, en Armani, Givenchy, ou Mary Katranzou et pour la clôture en Alexander McQueen avec une robe smoking agrémentée d’un nœud rouge dans le dos des plus audacieux !Musique libre de droit / Bandit & Nikit / 2018

Copyright : Paris Modes Productions

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER